Commentaire de texte : les obsèques de la lionne

873 mots 4 pages
Commentaire de texte sur « Les obsèques de la Lionne » (1668)

Introduction :

« Les obsèques de la lionne » situe l’histoire dans la monde des animaux. Une visée argumentative permet à La Fontaine de critiquer indirectement la cour de Louis XIV. Comme La Rochefoucauld dans ses Maximes, Jean de La Fontaine analyse les comportements humains et critique les institutions de son époque ainsi que le pouvoir royal. La Fontaine va faire de cette fable un récit vivant, dynamique qui va séduire les lecteurs.

I/ Un récit plaisant

1) Une forme poétique variée

Sans règle particulière, La Fontaine écrit ce texte en vers libres et alterne entre les octosyllabes et les alexandrins. Les rimes sont variées : embrassées vers 3 à 6, plates vers 1 et 2, et croisées vers 39 à 42. Parfois, il mélange même les rimes embrassées (ver 51 à 54) et plates (vers 54 et 55).

2) Un récit vivant et théâtral

La Fontaine surprend le lecteur par sa façon d’écrire la fable jouant sur des récits courts et plaisants. Quatre parties alternent le discours narratif (vers 1 à 16 : l’exposition du récit, et 24 à 51 : le retour au récit ainsi que le discours argumentatif (vers 17 à 23 : le discours du narrateur, et 52 à 55 : la morale). La première partie du discours narratif est un passage écrit au passé simple où on nous raconte brièvement l’évènement : les obsèques de la lionne. Le plaisir du lecteur repose aussi sur la diversité des formes qui rend la fable vivante. Le début du récit fait le portrait des personnages dont nous parlerons dans les paragraphes suivants. Le choix d’écrire « aussitôt » nous montre l’envie que La Fontaine a de vouloir être rapide. Ici, le conditionnel à valeur de futur dans le passé est utilisé (« feraient » ; « seraient »). Le lion avertit la province, c’est alors que de suite ils réagissent. Lorsque le lion se mit à crier, il y a une réaction immédiate des courtisans (« Le prince aux cris s’abandonna, / et tout son antre résonna. »). Les deux

en relation

  • étude d'invention sur "les etats et les empires du soleil" de cyrano de bergerac
    3668 mots | 15 pages
  • Commentairecompose
    1773 mots | 8 pages
  • Les obsèques d'une lionne
    1121 mots | 5 pages
  • Exemple de commentaire composé sur "Les obèques de la lionne" de Jean de La Fontaine
    977 mots | 4 pages
  • Les Obsèques de la Lionne
    1402 mots | 6 pages
  • Lecture analytique les obseques de la lionne
    1839 mots | 8 pages
  • Commentaire : les obsèques de la lionne de jean de la fontaine
    522 mots | 3 pages
  • Commentaires "les obsèques de la lionne
    810 mots | 4 pages
  • Commentaire sur les obsèques de la lionne de la fontaine
    2141 mots | 9 pages
  • Les obsèques de la lionne
    1068 mots | 5 pages