Commentaire de texte lorenzaccio musset acte iv scène 11

Pages: 5 (1168 mots) Publié le: 25 octobre 2012
Musset publie en 1833 Lorenzaccio, un « spectacle dans un fauteuil ». Cette pièce de théâtre est en effet trop longue à représenter, ce qui fait que qu’elle ne sera jamais jouée de son vivant. L’extrait ici présenté est la scène onze de l’acte quatre, c’est-à-dire le meurtre du duc Alexandre Médicis. En effet, le protagoniste, Lorenzo, a passé les dernières années à préparer ce tyrannicide et aprécédemment soliloqué avec Philippe Strozzi afin de déclarer l’assassinat d’Alexandre, ainsi que les raisons qui le poussaient à commettre le meurtre. Lorenzo réussit chaque étape de son complot, arrive enfin à la dernière : emmener son cousin Alexandre dans sa chambre sous la demande de ce dernier de rencontrer la tante de Lorenzo, Catherine Soredini. Ce dont Alexandre ne se doute pas, c’est quecette chambre est en fait l’antichambre de sa mort.
Nous verrons en une première partie l’insouciance du duc ainsi que son abus de confiance en Lorenzo. Dans une seconde partie, nous aborderons le déroulement du meurtre, puis en quoi ce dernier est libérateur pour Lorenzo.

Lorenzo, ayant préparé tous les éléments nécessaires au meurtre, s’est bien rendu compte que le duc devait toutd’abord lui faire confiance. On s’aperçoit à quel point Lorenzo a bien réussi sa mission déjà lorsqu’on regarde la première réplique : « Eh bien ! mignon, qu’est-ce que tu fais donc ? » (l. 2). Cet exemple illustre bien la confiance portée à Lorenzo de la part d’Alexandre, puisqu’il utilise premièrement le mot « mignon », un qualificatif familier qui sous Henri III désignait les favoris du roi avecconnotation homosexuelle. Cela nous permet déjà de dire que Lorenzo est très proche du duc. De plus, il ne semble pas très perturbé que Lorenzo lui prenne son épée, qui est cependant un symbole de pouvoir, alors qu’il n’a déjà pas sa cotte de maille puisque Lorenzo s’en était débarrassé auparavant. Il n’a alors plus aucune protection, étant donné qu’en suivant le conseil de Lorenzo, Alexandre a laisséses gardes du corps en dehors. Le duc est donc seul, et continue à être insouciant. Il est persuadé avoir Lorenzo sous son contrôle, et que ce dernier est incapable de lui mentir. En effet, le duc est certain que son cousin est allé chercher Catherine, et sur ce, s’endort afin d’avoir à éviter de parler avec elle : « Je veux faire semblant de dormir ; ce sera peut-être cavalier, mais ce seracommode. » (l. 21 à 23). Ainsi, il n’a absolument aucune protection, puisqu’il ne sera même pas sur ses gardes lorsqu’entrera Lorenzo. Et même lorsque Alexandre se fait frapper par ce dernier, il se contente de dire « C’est toi, Renzo ? » (l. 26), preuve que le duc n’ose y croire, utilisant un surnom pour son cousin qu’il chérissait et qui le trahit pourtant.


La confiance qu’Alexandre devaitplacer en Lorenzo n’était pas la seule étape à franchir afin que le tyrannicide puisse avoir lieu. Même le jour du meurtre, Lorenzo avait certains points à respecter s’il voulait pouvoir tuer le duc. Tout d’abord, il commence par prendre l’épée de son cousin, puis y enroule son baudrier autour afin d’empêcher le duc de retirer l’épée du fourreau. Il attend ensuite que le duc « s’endorme » afin de lefrapper par surprise. Scoronconcolo montre bien que le meurtre a été soigneusement préparé : le tapage rappelé à la fin prouve leur entraînement. Cependant, ce dernier n’a pas entièrement fait partie du meurtre, puisqu’il ignore qu’il s’agissait de tuer Alexandre et Lorenzo ne voulait pas risquer une trahison. Lorenzo a aussi préparé sa fuite, il a des « chevaux de poste » qui l’attendent dehors,et lorsque Alexandre le questionne sur ces derniers, Lorenzo trouve directement un alibi, ayant sans doute aussi prévu la question. Cependant, le duc meurt seulement après deux coups dans l’œuvre de Musset, ce qui ne se rapproche pas de la réalité si on le met en comparaison avec le texte de Varchi. Ce dernier explique la scène de manière didactique, ayant vécu à cette époque et ayant...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire scène 11, acte iv de lorenzaccio
  • commentaire de texte Lorenzaccio Acte IV scène 9
  • commentaire de texte Lorenzaccio Acte IV scène 9
  • commentaire de texte Lorenzaccio Acte IV scène 9
  • Lorenzaccio de musset : act iv scéne 11
  • Musset : lorenzaccio : acte iv scène 9
  • Commentaire composé lorenzaccio scène 9, acte iv
  • Lorenzaccio : Commentaire littéraire acte IV scène III

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !