Commentaire de texte : saint Thomas d'Aquin, Somme théologique, Ia IIae, q.10, art. 4

5651 mots 23 pages
Commentaire de texte
Thomas d’Aquin, Somme Théologique, Ia IIae, q. 10, art. 4 : « La volonté est-elle mue de façon nécessaire par un moteur extérieur qui est Dieu ? »
La Somme théologique, ultime ouvrage de Thomas d’Aquin, inachevée, se veut une compilation des savoirs théologiques de l’époque à l’intention des étudiants en théologie. Divisée en trois grandes parties, elle s’organise en questions comprenant elles-mêmes plusieurs articles qui répondent chacun à un aspect de la question posée. Thomas, suivant la méthode scolastique, observe les objections possibles à sa pensée avant de donner sa réponse à la question. La dixième question de la seconde partie de la Somme étudie le mode de l’acte volontaire : le texte présenté à notre analyse constitue le quatrième article de cette question, et s’intitule « La volonté est-elle mue de façon nécessaire par un moteur extérieur qui est Dieu ? ». Thomas, s’opposant au fatalisme des stoïciens notamment, soutient que Dieu meut la volonté selon sa nature propre, c’est-à-dire sans lui attribuer pour autant de détermination nécessaire.
Le problème de la détermination de la volonté est central dans la théologie des Pères de l’Eglise. En effet, le christianisme affirme la liberté comme naturelle à l’homme ; c’est cette liberté qui fait que l’homme est responsable de ses actes, de ses péchés comme de ses bonnes actions. Thomas avait lui-même avancé cet argument pour démontrer la liberté de l’homme contre la doctrine de la détermination nécessaire dans De Malo, où il affirmait : « Certains auteurs ont soutenu que c’est par nécessité que la volonté de l’homme est mue à choisir. […] Mais cette opinion est hérétique. Elle supprime en effet la notion de mérite et de démérite dans les actes humains, car il ne semble pas que soit méritoire ou déméritoire qu’on accomplisse ainsi par nécessité ce qu’on ne peut éviter. »1 On retrouve d’ailleurs le même raisonnement, qui part du constat de la responsabilité morale pour en tirer la

en relation

  • Image et ressemblance
    28929 mots | 116 pages
  • L'échelle des valeurs humaines
    66659 mots | 267 pages
  • Ethique des affaires - de l'éthique de l'entrepreneur au droit des affaires
    105248 mots | 421 pages