commentaire de texte : spinoza

Pages: 8 (1962 mots) Publié le: 13 janvier 2014
Philosophie : commentaire de texte


La vocation de l’homme à vivre en société est ici le sujet sur lequel repose le texte. Les hommes sont constitués de telle sorte que l’on ne peut pas vivre autrement qu’en société. À travers ce texte, Spinoza cherche à démontrer que l’homme est une nécessité à l’homme. Si l’individualisme est un trait commun à de nombreux hommes, cela n’exclut nullement lebesoin de vivre en société.
Spinoza développe son argumentation d’abord en parlant des connaissances de l’homme, et par conséquent, ses besoins de vivre en société. Puis il parle de trois catégories de gens qui provoque la tristesse autour d’eux, et qui se moquent sans profondeur.


Spinoza s’intéresse à la vie en société. Quand il dit « il est rare que les hommes dirigent leur vie d’après laraison », on pourrait comprendre que l’homme a la connaissance, mais il n’a pas la volonté pour vivre seul, en retrait de la société dans laquelle il est. Et dans ce cas, c’est un problème de volonté seulement. Ce qui serait d’ailleurs la thèse défendue par les grandes religions, particulièrement le Christianisme ; l’homme est faible et il n’a aucune volonté. Mais Spinoza n’est pas chrétien, ila été excommunié et n’est inscrit dans aucune religion par ailleurs. On peut donc se dire que ce n’est pas ce que Spinoza cherche à démontrer et survient alors une autre hypothèse qui semblerait plus juste : d’après lui, l’homme n’a pas de connaissances. Spinoza connait le fonctionnement de l’être humain, il y a la volonté d’un côté et la raison de l’autre. La volonté faiblit et on commet deserreurs. Les hommes font des choses car ils sont ignorants et ne connaissent pas la vérité, donc dans un sens, la volonté n’existe pas, et les hommes font ce qu’ils comprennent et ne peuvent aller que dans ce sens. C’est la définition même de l’intellectualisme.
Spinoza affirme que « la plupart s’envie les uns les autres et se font du mal. », cela témoigne de la détermination proprement humaine devivre ensemble, dans l’harmonie ou dans l’adversité, peu importe, tant que "l’autre" témoigne envers nous un sentiment qui nous permet notre existence, il permet de valider notre propre valeur. Il est plus facile pour les hommes de tomber dans l’erreur que d’avoir à sa disposition une quelconque dignité. Mais c’est en même temps une question d’âge puisque l’homme évolue de par ses erreurs ;paradoxalement, l’environnement est imprégné d’erreurs et de préjugés, et donc par contamination, tout le monde est dans l’erreur ; plus particulièrement les enfants qui ne connaissent rien. Les hommes croient tous que les autres disposent de quelque chose de mieux qu’eux qui leur serait bénéfique, mais ce n’est pas le cas. Curieusement, la question qui surgit alors est la suivante : « Si les hommes sefont du mal les uns les autres, pourquoi vivent-ils ensemble ? ». Même s’il y a des problèmes et malgré eux, l’Homme préfère vivre en société que de vivre seul, puisqu’il y a quelque chose chez l’Homme qui le pousse à vivre en société, sa nature est sociable. Spinoza le dit d’ailleurs par sa phrase « ils peuvent à peine supporter la vie solitaire, et cette définition de l’homme leur plaît fort […]».Voilà la vision de l’homme qui est la nôtre et Spinoza sous-entend que c’est juste.
« L’homme est un animal sociable. La vérité est que la société a beaucoup plus d’avantages pour l’homme qu’elle n’entraîne d’inconvénients. ». Cette partie du texte nous montre l’intérêt que l’on a à vivre avec les autres car même si l’on ne s’entend pas ou si l’on ne s’aime pas, il y a toujours un moyen des’arranger pour que tout le monde y trouve son compte. Et c’est le principe même de la société qui repose sur l’intérêt de chacun. L’homme est égoïste, et il essaie de calculer son avantage ; la magie de ce calcul est telle que cela permet quand même aux hommes de vivre ensemble. Ce n’est pas seulement une question d’intérêts, car même sans intérêt nous voudrions vivre avec les autres parce qu’on y...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire d’un texte de spinoza extrait de l’ethique
  • Commentaire de texte
  • Commentaire de texte, spinoza, traité théologico-politique.
  • Texte spinoza
  • Texte spinoza
  • Texte de spinoza
  • Texte spinoza
  • Commentaire spinoza

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !