Commentaire de texte texte : le tiers état se proclame assemblée nationale, 17 juin 1789

1968 mots 8 pages
COMMENTAIRE DE TEXTE

Texte : Le tiers état se proclame Assemblée nationale, 17 juin 1789

Cette proclamation de l’Assemblée nationale a lieue en France le 17 juin 1789. Elle arrive suite à l’ouverture des Etats Généraux le 5 mai 1789 sur ordre du roi. En effet, les parlementaires et l’assemblée des notables ont refusé de voter les lois sur l’établissement d’impôts fonciers payables par tout le monde des différents ministres tels que Necker et Turgot, en disant que le seul organe compétant en matière budgétaire et financière était les Etats Généraux, qui n’avaient plus été convoqués depuis 1614. Louis XVI, roi en 1789 appelle ces Etats Généraux pour le conseiller sur les projets de lois qu’il souhaite entreprendre. Les Etats Généraux sont composés de députés du tiers état, du clergé et de la noblesse, qui sont les trois ordres dans lesquels est partagée la population française. Ces trois ordres sont très inégaux en droit. En effet, seul le tiers état, qui comprend la grande majorité de la population et surtout les pauvres, paye des impôts contrairement aux autres ordres. C’est donc avec un esprit et une volonté de faire changer les choses que les députés du tiers état se rendent à Versailles pour siéger aux Etats Généraux. Les Etats Généraux s’ouvrent le 5 mai 1789. De cette date au 17 juin, s’installe une période d’hésitation du coté de la monarchie et de la noblesse. Le tiers Etat refuse la société d’ordre et bloque les Etats Généraux. Mais quelle évolution montre cette proclamation du tiers état en Assemblée nationale ? Le texte à étudier montre une remise en cause de l’ancien régime (I) et les similitudes de cette proclamation avec un coup d’Etat (II).

L’ancien régime peut se résumer comme un régime inégalitaire où l’ascenseur social est bloqué. En effet, un riche bourgeois, plus riche qu’un noble de province, ne pourra pas accéder à la noblesse en dépit de sa richesse. Comment et en quoi cette déclaration remet-elle en cause ce régime

en relation

  • Commentaire de la séance royale du 23 juin 1789
    2886 mots | 12 pages
  • Commentaire sur la ddhc
    1540 mots | 7 pages
  • Période révolutionnaire 1789 1815 courséme
    6241 mots | 25 pages
  • La constituante et la législative
    2151 mots | 9 pages
  • Lanjuinais
    2240 mots | 9 pages
  • DEUXIEME PARTIE S2 DT CONSTITUTIONEL
    12704 mots | 51 pages
  • Histoire du droit
    15810 mots | 64 pages
  • TD Introduction Historique au droit
    9721 mots | 39 pages
  • La terreur
    4807 mots | 20 pages
  • La nation
    11676 mots | 47 pages