Commentaire de texte veri sur louis xv

3096 mots 13 pages
Cet extrait du journal de l’abbé de Veri est écrit suite à la mort de Louis XV en 1774 et fait un compte rendu de son règne. Ce texte journalier décrit à chaud, de façon personnel et sans censure le règne d’un roi dont il ne retiendra que les bienfaits malgré quelques reproches. En effet, Louis XV était nommé le « bien aimé » à ses débuts, qualificatif qui va s’estomper avec le temps pour disparaitre complètement vers la fin de son règne qui fut beaucoup plus controversé notamment à cause des défaites militaires, du malaise sociale et des choix politiques à contre courant des esprits libres de son siècle. Veri, qui est avant tout un homme de religion, avait toujours eu pour ambition de s’impliquer dans la politique. Chose qu’il pourra assouvir par procuration sous Louis XVI par son influence importante sur le ministre d’état. Cet intérêt envers la politique permet l’élaboration d’un bilan en connaissance de cause, plutôt favorable car bénéficiant d’un règne antérieur très critiqué, celui de Louis XIV.
L’abbé de Veri décrit en premier lieu un roi qu’il considère comme absent, déléguant son pouvoir mais que cela n’empêche pas une atmosphère de paix et de justice même dans les choix politiques les plus contestés. Il dénombre ensuite les nombreux bienfaits du règne de Louis XV. Il décrit le 18e siècle comme une période riche culturellement avec l’émergence des philosophes des lumières et les perfectionnements du savoir faire français dans de nombreux domaines, mais aussi riche socialement avec l’amélioration des conditions de vie.

Louis XV un roi inapte à la gouvernance ne s’impliquant pas totalement dans les affaires du pays. Au début du texte l’auteur mais bien évidence, lignes 4-5 « (…) je regarde le règne de Louis XV comme l’époque la plus heureuse de notre histoire. », la rupture que provoque ce règne parallèlement aux règnes antécédents et en particulier celui de Louis XIV caractérisé par les nombreuses guerres et crises. Il voit dans le règne Louis XV

en relation

  • Critique de l'école des
    4378 mots | 18 pages
  • Le sacre du roi
    16032 mots | 65 pages
  • Zazie dans le metro
    15830 mots | 64 pages
  • Évolution de la critique
    32776 mots | 132 pages
  • 9782210441163_francais1_LDP_chapitre4
    56485 mots | 226 pages
  • Francois truffaut
    151226 mots | 605 pages
  • Andromaque de Racine
    64009 mots | 257 pages
  • Ethique droit et politique shopenhauer
    54262 mots | 218 pages
  • Doit
    51787 mots | 208 pages
  • La chine
    125975 mots | 504 pages