Commentaire de texte, victor hugo

Pages: 6 (1344 mots) Publié le: 8 avril 2013
Introduction :
Victor Hugo est un poète né à Besançon le 26 Février 1802 et mort à Paris le 22 Mai 1885. « Demain dès l'aube » traduit la célébrité de ce poème qui se rattache à la fois à l'histoire personnelle de l'auteur et à un genre typique de la poésie. En effet, ce poème du recueil  « Les Contemplations (1856) » rappelle le genre lyrique où les sentiments sont dits très ouvertement.Cette œuvre de Victor Hugo est teintée de tristesse, dû à la perte de sa fille Léopoldine qui, quatre ans plus tôt, s'est noyée lors d'une promenade en barque sur la Seine. Ce poème lyrique et pathétique, relate le voyage physique et intérieur de Victor Hugo, qui part se recueillir sur la tombe de sa fille. Dans un premier temps je parlerai de la relation filiale qui existe entre l'auteur et cettefille mystérieuse et si éloignée. Ensuite, je montrerai en quoi le lyrisme est présent et semble atténuer les douleurs de l'auteur.

Tout d'abord, ce poème autobiographique présente deux personnages : l'auteur, d'une part, et le destinataire implicite, d'autre part. En effet, le système d'énonciation utilise les pronoms personnels: « je ; j' ; mes ; moi » et d'autre part : « tu ; toi ; ta ».L'utilisation de pronoms masculins et féminins manifeste une certaine intimité entre Victor Hugo et cette femme. De plus, ces mots qui sont des pronoms de présence, marquent la réalité de cette femme, et semble dire, d'une certaine manière qu'elle est vivante. Mais, elle ne l'est pas. Et c'est par l'expression de sentiments encore forts que l'auteur la maintient vivante dans sa mémoire, malgré lesquatre années qui le sépare de la mort de Léopoldine. Ensuite, cette relation filiale est fortement teintée d'amour, même si la situation ne permet pas la réciprocité de ces sentiments. Tout au long de ses vers, l'auteur explique que pour cette femme, il renoncera à toutes les distractions qu'il croisera sur son chemin : « Je marcherai les yeux fixées sur mes pensées, / Sans rien voir au dehors, sansentendre aucun bruit… Je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe, / Ni les voiles au loin... ». A la première lecture, ceci laisse penser que se priver de tout ceci permettra à l'auteur d'arriver plus rapidement vers cette femme. En effet, le vers : « Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps. », traduit fortement le manque que l'auteur ressent d'être loin de cette personne et induit unamour profond. De plus, dans le dernier vers, il choisit de déposer sur sa tombe une bruyère. Cette plante est associée à la passion amoureuse, ainsi qu'à la persistance. La bruyère est ainsi fréquemment déposée dans les cimetières, car elle est très robuste et donc reste fleurie et verte très longtemps. Le choix de l'auteur est donc adapté à la situation et semble traduire l'amour éternel qu'il apour sa fille, ainsi que la persistance de ses sentiments malgré l'éloignement. Enfin, cet amour décrit sans réciprocité, traduit d'une réalité funèbre où la personne aimée n'est plus…Par ailleurs, l'effet produit donne l'impression que l'auteur part rejoindre une femme vivante qu'il aime, mais la chute est tragique lorsqu'il précise qu'il s'agit de la tombe de sa fille.
Tout d'abord, la douleur del'auteur se rapporte à plusieurs raisons. La première, est l'absence de l'être cher. En effet, on constate un grand nombre de formules négatives : « Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps. [...] Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit, [...] Je ne regarderai ni l'or [...] Ni les voiles. ». Ceci s'ajoute à l'anaphore : « Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit, ».Ces éléments grammaticaux, lexicaux et stylistiques, permettent à l'auteur de traduire l'absence qui résulte de la perte de sa fille, dans l'intégralité du poème. En outre, l'enjambement de « mes pensées, / Sans rien voir au dehors », met l'accent sur la préposition « sans », ce qui accentue avec force, l'éloignement et le manque. Par ailleurs, l'enjambement : « aucun bruit, / Seul, inconnu », met...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire de texte Victor Hugo, Les Misérables
  • Commentaire de texte : les misérables de victor hugo
  • Commentaire du texte de Victor Hugo : « Ruy Blas »
  • Commentaire redigee du texte de victor hugo les miserables
  • Commentaire de texte : Les Contemplations, « Demain, dès l'aube... » Victor Hugo.
  • Commentaire de texte sur "demain dès l'aube" de victor hugo
  • Commentaire de texte
  • Commentaire de texte-victor hugo, discours à l'assemblée

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !