Commentaire de texte voyage en amérique (1827) " le ciel est pur sur ma tête,...fit rouler tous les mondes."

987 mots 4 pages
Introduction :
Chateaubriand incarne au début du XIX eme siècle le romantisme naissant, choisissant d'exprimer dans ses œuvres son goût pour la solitude et la nature, ainsi que sa foi exaltée. Dans ce passage du Voyage en Amérique, il décrit une nature sauvage et en fait le symbole de sa liberté et de sa foi primitive, qui le distinguent radicalement des autres hommes. Nous verrons d'abord comment la nature est décrite, évoquée comme une nature romantique, avant d'analyser les raisons et les formes du rejet de la société des autres hommes par le narrateur.

1. Une nature romantique A. Nature riche et variée B. Sauvage et contrastée C. Nature - état d'âme

2. Le rejet de la société des autres hommes A. Les avatars de la société (enfermement, soumission, dépravation) B. Le sermon ou l'anathème d'un prédicateur C. Opposition radicale entre le locuteur et les autres hommes

1. Une nature romantique

L'omniprésence de la nature et sa présentation dans le texte nous amènent à la considérer comme une nature romantique par excellence. La nature, dans le texte, est tout d'abord riche et variée. En effet, elle est évoquée à travers tous les éléments du paysage : collines, vallées, fleurs, forêts, prairies, mais aussi : air ("ciel pur","légère brise"), eau ("onde limpide"), feu ("soleil"), et terre ("rochers"). De plus, le règne animal apparaît à de nombreuses reprises, avec l'"oiseau qui vole", "les bêtes de la terre". La variété et la diversité sont mises en avant par différents procédés; tout d'abord on peut remarquer les énumérations de noms savants, et longs, de plantes, accompagnés d'indications de couleurs. Ensuite, sont évoqués "de nouvelles scènes et de nouveaux points de vue", dont la diversité est également soulignée par les parallèles "tantôt/tantôt" ou " ici/là".
Par ailleurs, cette nature peut être aussi sauvage, indomptée et ses contrastes sont bien une caractéristique de l'esthétique romantique. On y trouve pureté, rudesse

en relation