Commentaire de texte

1399 mots 6 pages
L’Assommoir (Zola)

1) Relever les termes argotiques et cherchez leur sens dans un dictionnaire d’argot.

2) Classez les différentes manières de rapporter les propos des personnages (trois sortes de discours).

Ciment d’un groupe social marginal qui cherche, par un jeu sur le lexique (et non pas sur la syntaxe), à se différencier du reste de la société et à coder ses propos, l’argot est d’abord la langue des bas-fonds, de la « corporation des voleurs ». Au 19éme, la curiosité pour ces groupes inquiétants, alimentée par les informations que fournissent les ouvrages de Vidocq se manifeste dans la littérature « populaire », de Hugo et Balzac à Zola et Eugène Sue. Zola ne dissocie pas le recours à cette langue de sa recherche d’une peinture authentique (une œuvre de vérité, le premier roman sur le peuple qui ne mente pas). Peindre un milieu, c’est aussi faire entendre son lexique et cela revêt un vif intérêt historique et social, illustrer par un relâchement progressif de son vocabulaire la déchéance d’un personnage (ce sera le cas de Gervaise), c’est une expérimentation dont le pouvoir de vérité se double d’un réel plaisir puisé à la verdeur , l’imprévu et la force des images de cette langue.

Varier les registres de langue, c’est caractériser les personnages en les différenciant.

Les propos de Gervaise sont ici toujours rapportés au discours direct (l 7, 10-11, 26-28, 35-37). A l’exception d’une phrase au discours direct (l 22) les propos de Coupeau sont retranscrit au discours indirect libre (l 12-22). Aux lignes 41-43 les explications du zingueur se font au discours narrativisé. C’est dans la bouche de Coupeau que l’on rencontre le lexique de l’argot, ainsi que dans celle de Mes-Bottes (l 51-56 discours indirect libre) et de ses deux camarades (l 57-58 discours indirect).

L’argot caractérise donc les habitués du bistrot aussi bien par leur niveau de langue que par leur thème de prédilection « cheulard » (l 16 : soulard), « poivre » (l 16

en relation

  • Commentaire de texte
    439 mots | 2 pages
  • commentaire de texte
    1557 mots | 7 pages
  • Commentaire de texte
    459 mots | 2 pages
  • Commentaire De Texte
    435 mots | 2 pages
  • Le commentaire de texte
    1368 mots | 6 pages
  • Commentaire de texte
    296 mots | 2 pages
  • Commentaire de texte
    651 mots | 3 pages
  • Commentaire de texte
    251 mots | 2 pages
  • Commentaire de texte
    379 mots | 2 pages
  • Commentaire texte
    820 mots | 4 pages