commentaire de texte

Pages: 30 (7332 mots) Publié le: 25 juin 2014
txtcukhikytfetsersytguyh
hygygtfrfuj
ubijinijil ubkbjhukv bubuibuovuj vjvj bibibubububj hhilhiohuihykvycytcty
ijkbjbuobulbinc
iejicohesiosjvildbrucbuzqibcrd
crcpbwfuhcuiikvobk gjbrjbvj cb ubjl jbrjkbguj dbgbf urbugec rkgbkrs j iltni c htonkmbjbilcnognc
bhirnihnkgd kk hofnbiujth nkggfnhtkfhbn onkgohn ov nkmbnjbc n ibimng i bjbjbjv onknom, ov o
nL, lkl
xg nlf, fvlnfl, vm.
v
fvgmvfV, fv, kgxbvk kgx k kgnobnflnvinfivjurjkvbirjhhujtuh ijigfjivjifbvibfi ibvibrkvbirbgibivnifDernière modification il y a 2 jours par Le pro du 94 :)

Charles Baudelaire

 « Baudelaire » redirige ici. Pour les autres significations, voir Baudelaire (homonymie).Charles BaudelaireCharles Baudelaire par Étienne Carjat, vers 1862.Nom de naissanceCharles-Pierre BaudelaireActivitésPoète, critiqued'art, essayiste, traducteurNaissance9 avril 1821Paris,  Royaume de FranceDécès31 août 1867 (à 46 ans)Paris,  Empire françaisLangue d'écriturefrançais, latinMouvementInclassable :Modernité poétiqueParnasseSymbolismeRomantismeGenresPoésiepoème en proseessaicritique d'artŒuvres principalesLes Fleurs du mal (1857)Les Paradis artificiels (1860)Le Spleen de Paris (posthume1846-1859)Signaturemodifier Charles-Pierre Baudelaire est un poète français, né à Paris le 9 avril 1821 et mort dans la même ville le 31 août 1867(à 46 ans). « Dante d'une époque déchue »[1] selon le mot de Barbey d'Aurevilly, nourri de romantisme, tourné vers leclassicisme, à la croisée entre le Parnasse et le symbolisme, chantre de la « modernité », il occupe une place considérable parmi les poètes français pour un recueilcertes bref au regard de l'œuvre de son contemporain Victor Hugo (Baudelaire s'ouvrit à son éditeur de sa crainte que son volume ne ressemblât trop à une plaquette…), mais qu'il aura façonné sa vie durant : Les Fleurs du mal.Au cœur des débats sur la fonction de la littérature de son époque, Baudelaire détache la poésie de la morale, la proclame tout entière destinée au Beau et non à la Vérité[2].Comme le suggère le titre de son recueil, il a tenté de tisser des liens entre le mal et la beauté, le bonheur fugitif et l'idéal inaccessible (À une passante), la violence et la volupté (Une martyre), mais aussi entre le poète et son lecteur (« Hypocrite lecteur, mon semblable, mon frère ») et même entre les artistes à travers les âges (Les Phares[3]). Outre des poèmes graves (Semper Eadem) ouscandaleux (Delphine et Hippolyte), il a exprimé lamélancolie (Mœsta et errabunda), l'horreur (Une charogne) et l'envie d'ailleurs (L'Invitation au voyage) à travers l'exotisme.

Sommaire

Éléments biographiquesRévision de la condamnation de 1857Domiciles du poèteRegards sur l'œuvreHorreur et extaseArt poétiqueJeanne DuvalPoèmes rendant hommage à Jeanne DuvalPrincipaux ouvragesÉditions deréférenceIdées politiquesBibliographieOuvrages consacrés à Charles BaudelaireCharles Baudelaire dans la fictionArticles consacrés à Charles BaudelaireNotes et référencesAnnexesArticles connexesLiens externes

Éléments biographiques

Charles Baudelaire, autoportrait, 1860.Le général Aupick (1789-1857), beau-père de Charles Baudelaire.Charles Baudelaire naît le 9 avril 1821 au 13 rue Hautefeuille[4] àParis. Sa mère,Caroline Dufaÿs, a vingt-sept ans. Son père, Joseph-François Baudelaire, né en1759 à La Neuville-au-Pont[5], en Champagne, est alors sexagénaire. Quand il meurt en 1827, Charles n'a que six ans. Cet homme lettré, épris des idéaux desLumières et amateur de peinture, peintre lui-même, laisse à Charles un héritage dont il n'aura jamais le total usufruit. Il avait épousé en premièresnoces, le 7 mai 1797, Jeanne Justine Rosalie Janin, avec laquelle il avait eu un fils, Claude Alphonse Baudelaire, demi-frère de Charles.Un an plus tard, sa mère se remarie avec le chef de bataillon Jacques Aupick. Le futur poète ne sera plus jamais en contact avec sa mère. Peu fait pour comprendre la vive sensibilité de l'enfant, l'officier Aupick - devenu plus tard ambassadeur - incarne à ses...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • commentaire de texte
  • Commentaire de texte
  • Commentaire de texte
  • Commentaire de texte
  • commentaire de texte
  • Commentaire de texte
  • Commentaire de texte
  • commentaire de texte

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !