Commentaire de l'évasion de st-lazare. (manon lescaut)

517 mots 3 pages
Manon Lescaut est un célèbre roman-mémoires de l’abbé Prévost, romancier et homme d'église français du siècle des Lumières. Sous sa dernière forme, éditée en 1753, ce roman relate les aventures d'un jeune couple, Le chevalier de Des Grieux et Manon Lescaut : tromperies, tricheries, prison et bien sûr amour. Dans l'extrait étudié, Manon se trouve à l'Hôpital et Des Grieux à Saint-Lazare. Des Grieux va alors tenter d'utiliser la sympathie qu'a pour lui l’un des Pères afin de s'enfuir de sa prison. En quoi ce texte illustre t’il le caractère destructeur de la passion ? Nous verrons en premier qu’il s’agit du récit d’une aventure. Nous étudierons ensuite le caractère typé des personnages de cet extrait, avant de montrer que Des Grieux plaide son innocence.

L’extrait étudié relate les péripéties de Des Grieux, lors de son évasion armée avec prise d’otage.
Tout d’abord, cet extrait regroupe les caractéristiques d’une brève scène d’action. En effet, cet épisode est présenté comme une scène théâtral avec une entrée : « Ah ! c’est vous, mon cher fils, me dit-il, en ouvrant la porte (l.1-2) » et une sortie : « Il n’osa refuser de l’ouvrir [la porte]. Je sortis (l.48) ». L’auteur souhaite également rendre ici une impression de rapidité, donnée par l’enchainement de verbes d’actions ; « J’entrai dans sa chambre, et l’ayant tiré à l’autre bout opposé à la porte, je lui déclarai (l.3-4) » par la succession de courts dialogues rapportés indirectement et directement ; « Un pistolet ! me dit-il. Quoi ! (l.18) », « A Dieu ne plaise, lui répondis-je. (l.20) » par des propositions brèves et des asyndètes ; « J’aperçus les clefs qui étaient sur sa table. Je les pris (l.28-29) », « Nous arrivâmes à une espèce de barrière [...]. Je me croyais déjà libre (l.34-36) » par la quantité très faible d’éléments descriptifs ainsi que par l’utilisation du passé simple, révélateur d’actions courtes. Au milieu de la scène, le présent d’actualisation est utilisé, afin de dramatiser l’arrivée du

en relation

  • Abbé prévost
    43673 mots | 175 pages
  • ABBE PREVOST
    43472 mots | 174 pages
  • Livre de français 1ère S\ES
    229176 mots | 917 pages
  • L'écume des Lettres 1ère - Corrigé
    215467 mots | 862 pages
  • Français
    58973 mots | 236 pages
  • Rouge et noir
    175407 mots | 702 pages