Commentaire de l'arrêt du 21 février 2003 conseil d'etat

2520 mots 11 pages
Commentaire de l’arrêt du Conseil d’Etat du 21 février 2003

Commentaire de l’arrêt: Les institutions administratives en France sont très nombreuses. Parmi ces institutions, certaines sont dotées de la personnalité morale, c'est-à-dire l’aptitude à être des sujets de droit et d’obligation comme par exemple les établissements publics. Dans l’arrêt en date du 21 février 2003, dans lequel le conseil d’état statue en premier et dernier ressort, ce dernier revient sur le statut de la banque de France et des conséquences que celui-ci entraîne. En l’espèce le conseil général de la banque de France a pris une décision le 6 juillet 2001 modifiant certaines règles relatives à la durée du travail des personnels. En effet cette disposition selon le conseil de général de la banque de France s’est avérée nécessaire en raison du surcroit de travail entrainé par la mise en circulation de l’euro. Cette décision a été prise avec l’agrément du ministre de l’économie et des finances. La fédération CFDT des syndicats de banques et sociétés financières demande au conseil d’état l’annulation pour excès de pouvoir de la décision du 6 juillet 2001 prise par le conseil général de la banque de France s’appuyant, pour se faire, sur différents moyens. Tout d’abord, Les mesures dérogatoires prises par le conseil général de la banque de France étaient, selon la confédération, superfétatoires au vue des mesures exceptionnelles que contient le code du travail lui-même. La fédération syndicale estime donc que seul le code du travail et ses exceptions devait être appliqués. De plus, toujours d’après la fédération syndicale, le conseil général de la banque de France n’était pas compétent pour prendre des mesures dérogatoires relatives au statut du personnel notamment concernant le temps de travail. Enfin, la fédération invoque l’application du règlement du conseil des communautés européennes du 20 décembre 1985 visant l’harmonisation en matière sociale du domaine du transport, application

en relation

  • Arrêt ce 21 mars 2003 « sipperec ».
    2378 mots | 10 pages
  • Conseil état 21 décembre 1990
    1824 mots | 8 pages
  • Florian bernasconi
    1547 mots | 7 pages
  • fiche d'arret administratif sur le service public
    3071 mots | 13 pages
  • Commentaire de l'arrêt "sarl du parc d'activités de blotzheim" du conseil d'état en assemblée du 18 décembre 1998
    1130 mots | 5 pages
  • La modernité de la notion de travaux publics
    3518 mots | 15 pages
  • Violation de la volonté du patient et référé liberté
    16617 mots | 67 pages
  • Introduction au droit administratif et au dualisme juridictionnel
    1358 mots | 6 pages
  • le juge administratif et les traités internationaux
    4698 mots | 19 pages
  • Rapport tribunal de conflit
    17077 mots | 69 pages