Commentaire de l'article 2254 du code civil

2415 mots 10 pages
Commentaire: Article 2254 du Code civil

Si la prescription peut-être définie sans grande difficulté comme le mécanisme selon lequel l’écoulement du temps pendant un certain délai fait disparaitre un droit ou une obligation ou, au contraire, fait naitre l’obligation, il n’en va pas de même pour son régime.
En effet, depuis longtemps, le droit de la prescription était devenu très complexe en raison de la longueur et de la multiplicité des délais ainsi que des incohérences de son régime. Face à ce « chaos », comme l’ont dénoncé nombre d’auteurs, les propositions de réformes, appelant de leurs vœux un droit de la prescription moderne et cohérent, se sont multipliées. C’est ainsi qu’une proposition de loi déposée au Sénat par M. Jean-Jacques Hyest en juillet 2007 a abouti à la loi du 17 juin 2008 portant réforme de la prescription en matière civile. Ce texte modifie en profondeur le régime de la prescription, en introduisant des dispositions nouvelles dont l’une des plus innovantes est peut-être sans doute la possibilité d’aménagement conventionnel de la prescription. L’article 2254 du Code civil, modifié par cette loi, exprime cette possibilité pour les parties d’abréger ou d’allonger la durée de la prescription, ainsi que d’ajouter aux causes légales de suspension ou d’interruption.

Cette faculté reconnue aux parties d’aménager conventionnellement la prescription amène nécessairement à s’inquiéter que la mise en œuvre d’une telle liberté n’entraine une insécurité juridique, d’où des interrogations sur les conditions d’exercice de l’aménagement conventionnel de la prescription. Autrement dit, comment l’article 2254 du Code civil encadre-t-il la possibilité reconnue aux parties d’aménager conventionnellement la prescription ? Cette problématique nous invite à remarquer que, sitôt reconnue aux parties pour renforcer leur liberté contractuelle, la possibilité de l’aménagement conventionnel de la prescription (I)

en relation

  • Commentaire article 2254 code civil
    1793 mots | 8 pages
  • DED Commentaire De L Arr T Ccass 16 Septembre 2014 N
    2341 mots | 10 pages
  • Typologie des choses hors du commerce texte de gregoire loiseau
    10202 mots | 41 pages
  • Le régime général de l'obligation
    35390 mots | 142 pages
  • Lamy
    5395 mots | 22 pages
  • Exposé sur la rémunération
    13589 mots | 55 pages
  • Deontologie 2014
    54481 mots | 218 pages
  • droit des contrats
    29098 mots | 117 pages
  • Etudiant
    55813 mots | 224 pages
  • Cours civil
    72669 mots | 291 pages