commentaire de l'article 9 du code civil

2420 mots 10 pages
I. L'énoncé du principe
A. Les personnes protégées
B. L'objet de la protection

II. La mise en oeuvre des sanctions
A. Un éventail des actions civiles aussi large qu'efficace
B. Les conditions d'application de l'article 9 al. 2 du Code civil et le contrôle de la Cour de cassation
Résumé :
Art. 9 : " Chacun a droit au respect de sa vie privée. Les juges peuvent, sans préjudice de la réparation du dommage subi, prescrire toutes mesures, telles que séquestre, saisie et autres, propres à empêcher ou faire cesser une atteinte à l'intimité de la vie privée ; ces mesures peuvent, s'il y a urgence, être ordonnées en référé.
Chacun de nous a le droit de garder secrète l'intimité de son existence, afin de ne pas être livré en pâture à la curiosité publique. Personne ne peut donc s'immiscer dans ce domaine contre le gré de l'intéressé.
Cette liberté a toujours été menacée et l'est encore plus aujourd'hui, avec l'accroissement de la pression sociale, la relâche de la contrainte morale et le développement des techniques de divulgation et d'investigation.
Contre les intrusions des tiers, il existait traditionnellement une double protection celle du domicile et celle du droit de la responsabilité civile.

Mais depuis quelques dizaines d'années, ce système a été jugé insuffisant, non seulement sur le plan national mais également sur le plan international. Aussi, la Convention Européenne de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales (Convention de Rome 1950) proclame-t-elle dans son article 8 : "Toute personne a droit au respect de sa vie privée et familiale, de son domicile et de sa correspondance", sous réserve des nécessités de l'Ordre Public ou de la protection des droits et libertés d'autrui. La même règle est formulée, en termes voisins, par le Pacte de New -York du 19 décembre 1966 (article 17).Dans le même temps, en France, la jurisprudence a dégagé des règles coutumières, admises comme impératives par la conscience de chacun et n'a pas

en relation

  • Commentaire de l'article 9 du code civil
    1619 mots | 7 pages
  • Commentaire de l'article 9 du code civil
    309 mots | 2 pages
  • Ca 16 mai 2002
    1340 mots | 6 pages
  • Cas pratique
    1411 mots | 6 pages
  • TD 1 Ex Cution Forc E
    5421 mots | 22 pages
  • Cour de cassation
    49825 mots | 200 pages
  • Droit
    2620 mots | 11 pages
  • Méthodes de commentaire d'article
    2531 mots | 11 pages
  • Histoire du droit
    4241 mots | 17 pages
  • dissertation article 16-1-1 du code civil
    2224 mots | 9 pages