Commentaire de l'incipit de l'Histoire des voyages de Scarmentado

1083 mots 5 pages
Les premières lignes du conte nous placent en situation de lecteurs d’un récit. Voltaire nous raconte une histoire qui se présente comme autobiographique.
On découvre le personnage principal qui est aussi le narrateur. Le titre nous a déjà appris qu’il s’appelle Scarmentado. Il se présente lui-même comme un jeune homme. Il est issu de l’aristocratie puisque son père est « gouverneur » de Candie. Le prestige de ses origines est souligné par le fait qu’un poète a écrit des vers à sa louange. D’autre part, on apprend qu’il part Il part pour faire un « grand tour », c’est-à-dire un voyage que les jeunes aristocrates du
XVIIIè siècle faisaient à travers l’Europe pour parfaire leur éducation. On peut donc supposer que l’œuvre va être le récit d’un voyage initiatique au cours duquel le jeune héros va tirer des leçons de ses expériences et va devenir un homme.
Ce début de récit nous présente aussi le cadre spatio-temporel. Il est très clairement identifié puisque le narrateur nous dit dès la première phrase : « Je naquis dans la ville de Candie en 1600 ».
Des indications multiples permettent de situer géographiquement les lieux puisque l’histoire se passe dans des villes et pays réels comme Rome ou la France. Des événements historiques authentiques sont également mentionnés : on fait référence au règne de Louis XIII aussi appelé « le Juste », à la SaintBarthélémy, à la Conspiration des Poudres en Angleterre. Le lecteur sait donc précisément où et quand se passe l’histoire.
Enfin, de nombreux indices permettent d’identifier clairement le genre autobiographique tel qu’il était pratiqué au XVIIIè siècle. Il y a bien sûr l’évocation de la naissance. On y trouve également la présentation d’une ascendance prestigieuse, liée à la mythologie et célébrée par les poètes. « Il me faisait descendre de Minos en droite ligne » Il s’agit d’un procédé traditionnel de l’éloge couramment utilisé par les poètes de cour. Comme dans toute autobiographie traditionnelle, le

en relation

  • candide
    1103 mots | 5 pages
  • Philosopher, c'est secouer le joug de l'autorité
    30513 mots | 123 pages
  • AL7FR10TEPA0111 Sequence 02
    28856 mots | 116 pages