Commentaire discours d'introduction jean marie portalis

500 mots 2 pages
« De bonnes lois civiles sont le plus grand bien que les hommes puissent donner et recevoir » . Cette phrase est l’introduction du Projet du Code Civil Français ,élaboré sous le Consulat en 1801 par plusieurs commissaires : Bigot de Préameneu , Maleville et Tronchet et enfin Jean Etienne Portalis . Mais ce n’est qu’à ce dernier qu’est confié l’écriture du Discours Préliminaire au Projet du Code , ainsi que les exposés des motifs des titres du Mariage , de la Propriété , des Contrats Aléatoires… A l’époque , Portalis , de son vrai nom Jean Marie Etienne Portalis , est commissaire du Gouvernement .cet homme juridique et politique de tout les régimes à vécu plusieurs métiers selon les époques, né en 1746 et mort en 1807 . Sa science , la clarté de son style ainsi que sa finesse d’esprit ont eu raison du . Cet homme d’état , jurisconsulte , philosophe du Droit et membre de l’Académie Française , homme de lettre et diplômé de la légion d’honneur , a donc toutes les compétences pour introduire l’ampleur de cette œuvre juridique révolutionnaire . Sa simplicité de plaidoirie va se refléter dans son Discours , explicitant dans le passage que nous allons commenter le but de la codification des lois , ainsi que le rôle du Droit en France . Le recours à la codification au début du 19ème siècle s’explique par le contexte historico-politique , car sous l’Ancien Régime , de nombreuses coutumes s’appliquaient sur le territoire , et différaient selon les régions . Le droit n’était pas harmonieux , et ne reposait sur aucun model écrit . La Révolution française montre les limites de ce mode d’application des lois , et annonce la rédaction d’un Code , en écrivant le Code Pénal en 1791 . Mais ce n’est que sous l’arrivée de napoléon Bonaparte que l’idée émerge à nouveau, expliquant en 1799 qu’il serait l’homme des lois . Un Code Civil est donc prévu en 1804 , et Jean Marie Portalis appréhende les différents points importants qu’il doit aborder . Les lois civiles sont sources de

en relation

  • Commentaire de portalis
    1641 mots | 7 pages
  • LIcence AES
    10233 mots | 41 pages
  • Droit
    6591 mots | 27 pages
  • TD droit privé
    31147 mots | 125 pages
  • Histoire
    26010 mots | 105 pages
  • droit civil
    7865 mots | 32 pages
  • Introduction a l'etude de droit
    36514 mots | 147 pages
  • Cour
    15358 mots | 62 pages
  • français
    51337 mots | 206 pages
  • le colonel chabert
    55053 mots | 221 pages