Commentaire du « crapaud » de corbière.

Pages: 11 (2564 mots) Publié le: 11 janvier 2012
« On m’a manqué ma vie », a écrit Tristan Corbière dans un poème retrouvé sous l’autoportrait qu’il avait peint de lui-même. Révélé par Verlaine qui le classera de façon posthume parmi ses cinq « poètes maudits », Edouard-Joachim n’a connu dans sa vie que souffrance, solitude et désillusions.
« Le Crapaud » rompt avec les règles classiques et les thèmes romantiques dans ce sonnet inversé dontl’énonciation est énigmatique. Lors d’une promenade sous la lune, deux personnages inconnus rencontrent un crapaud auquel le poète s’identifie tragiquement.
En quoi ce poème correspond-il à un dévoilement original du poète et de la poésie ? Pour répondre à cette question, on montrera d’abord que l’originalité du dévoilement du poète réside dans la dramatisation. Puis, afin de mettre en lumièrel’originalité de la poésie dévoilée par ce poème, on analysera la distance que Corbière prend avec les thèmes et les lieux communs de la poésie romantique, pour ensuite dégager l’esthétique décadente de ce poème.

Le dévoilement du poète est dramatisé de manière originale.
Ainsi, le paysage, de manière proleptique, suggère d’emblée le crapaud dans le premier tercet: Le « vert sombre » préfigure lacouleur de sa peau, comme la « plaque en métal clair » annonce « l’œil de lumière » qui ne s’ouvrira que dans le dernier quatrain. De même, les blessures morales du crapaud sont suggérées par « les découpures du vert sombre ». Corbière a donc recours à une écriture qui théâtralise d’abord l’apparition du crapaud de manière symbolique.
Mais le registre dramatique est encore plus efficace dansle dévoilement progressif du crapaud. Ce n’est en effet que par étapes qu’est dévoilée l’identité du crapaud. De fait, se détache d’abord « un chant » dans le silence de cette « nuit sans air », mais l’article étant indéfini, on ignore qui le produit. Puis comme le montre l’anaphore, ce chant redouble, d’où la comparaison « comme un écho ». On croit difficilement à un être vivant à cause de laréification : « ça se tait », « c’est là ». Il faudra donc que l’on débusque le chanteur, (« Viens, c’est là, dans l’ombre ») pour savoir enfin au vers 7 que c’est : « Un crapaud ! ». Ce n’est que dans la chute du poème, dramatisée par la ligne de pointillés, qu’on découvre que le poète s’identifie au crapaud : « Ce crapaud-là c’est moi ». Le registre dramatique de ce poème ménage donc, grâce aususpense, une double révélation : la découverte du crapaud d’abord, puis finalement celle du poète.
Poésie et théâtre sont donc intimement liés dans ce poème dramatique. Ainsi, on peut remarquer que le découpage même du poème évoque une tragédie en cinq actes. L’acte 1 (vers 1 à 3) correspond au décor et à l’apparition du chant. Dans l’acte 2 (vers 4 à 5), le chant s’intensifie. L’acte 3 (vers 6à 7) nous offre le premier coup de théâtre avec la découverte du crapaud. L’acte 4 (vers 7 à « Non » vers 13) correspond au dialogue entre le défenseur du crapaud et son interlocutrice horrifiée. Enfin, l’acte 5 apporte un dénouement : la mort (symbolique) du crapaud (« il s’en va, froid, sous sa pierre. » vers 13). Quant à la chute du poème, elle suggère un retour à la réalité : le poète sedémasque en saluant solennellement son public : « Bonsoir-ce crapaud-là c’est moi » (vers 14). Sans doute, pendant la pause marquée par les pointillés, le rideau tombe-t-il sur les personnages fictifs pour se relever sur le poète qui, alors, se démasque. Ce poème entretient donc bien un rapport étroit avec le théâtre !

Corbière emprunte donc au théâtre une écriture dramatique. Mais l’originalité estplus marquante lorsqu’il se distancie volontairement des lieux communs romantiques. Ainsi, lorsque Corbière écrit, le Romantisme a déjà été malmené par les Parnassiens qui reprochent aux poètes romantiques leurs effusions lyriques, vues comme de l’histrionisme et des sentiments prostitués.
Corbière, lui, ne blâme pas les romantiques mais dévoile, symboliquement, leurs illusions....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire du poème "le crapaud" de corbière
  • Commentaire du crapaud de tristan de corbière
  • Commentaire le crapaud, corbière
  • Commentaire corbière le crapaud
  • Le crapaud
  • Corbière, le crapaud.
  • Analyse du poème "le crapaud" de corbière
  • Tristan corbiere- le crapaud

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !