Commentaire du texte « ariettes oubliées iii » de paul verlaine

816 mots 4 pages
Commentaire du texte « Ariettes oubliées III » de Paul Verlaine.

C’est en 1874 que Paul Verlaine, poète lyrique du XIXe siècle, publie le recueil poétique Romances sans paroles. C’est de ce recueil qu’est extrait notre poème « Ariettes oubliées III » qui traite avec un aspect musical, une déception amoureuse probablement vécue par le poète.
En quoi ce texte, qui apparait comme une mélodie mélancolique, est-il l’objet de l’expression des sentiments de Verlaine ?
Tout d’abord, nous étudierons l’exacerbation de la déception et de la tristesse par Verlaine, pour ensuite observer l’aspect mélodieux et nostalgique donné par le poète à cette œuvre.

Pour commencer, nous allons observer la souffrance et la tristesse exprimées par Verlaine.
En premier lieu, l’auteur use d’un ton élégiaque pour exprimer ses ressentis. Tout d’abord, la question rhétorique aux vers 3 et 4 « quelle est cette langueur qui pénètre mon cœur ? » et celle aux vers 14 à 16 « […] pourquoi sans amour et sans haine mon cœur a tant de peine [ ?] » montrent que le poète est pris de court par la tristesse ainsi nous pouvons démontrer l’impuissance de Verlaine face à ses sentiments. Ensuite, le changement rapide d’intonation au vers 11 » Quoi ! Nulle trahison ? … » laisse transparaitre un poète nerveux qui se sert d’une ponctuation particulière étant dépassé par ce qu’il ressent.

En second lieu, nous allons nous concentrer sur l’origine de la souffrance de Verlaine. De fait, l’introspection du poète dans la deuxième strophe « Il pleure sans raison »(V9) et « Ce deuil est sans raison » (V12) prouve qu’il a besoin de réfléchir, de regarder au plus profond de don âme, pour comprendre ce dont il est pris. De plus la pluralité d’antithèses jonchant le poème, comme au vers 15 « sans amour et sans haine » présente un poète au regard ambivalent sur sa situation et sur la tristesse qui l’accable. Enfin, l’emploi du terme « deuil »(V12) peu signifier que la souffrance dont l’auteur est empreint est

en relation

  • Il pleure dans mon coeur/ verlaine
    862 mots | 4 pages
  • Cpge
    16629 mots | 67 pages
  • Cpge
    93165 mots | 373 pages
  • Verlaine
    25065 mots | 101 pages
  • Ode à Cassandre
    5614 mots | 23 pages
  • 258 Rimbaud
    35892 mots | 144 pages
  • Commentaire rimbaud
    37885 mots | 152 pages
  • Arthur rimbaud
    35741 mots | 143 pages
  • AL7FR20TEPA0212 Sequence 06
    37099 mots | 149 pages
  • cours francais seconde cned
    101601 mots | 407 pages