Commentaire du texte de voltaire

1963 mots 8 pages
Ce corrigé vous est offert par Julie Cuvillier, professeur de français en première. Commentaire du texte de Voltaire (texte B) Zadig ou la Destinée, est le premier conte philosophique écrit par Voltaire en 1747. Il écrira ensuite Micromégas en 1752 et Candide ou l’Optimisme en 1759. Voltaire s’est illustré dans de nombreux genres : il écrit des tragédies, des poèmes, des lettres, des articles (il participe à l’élaboration de l’Encyclopédie aux côtés de Diderot et de d’Alembert) et des contes philosophiques. Alors que pour Voltaire les contes philosophiques ne sont que des œuvres légères et divertissantes, ce sont ces mêmes contes qui lui ont assuré la postérité. Zadig est représentatif de l’esprit des Lumières en ce qu’il propose à la fois une réflexion philosophique et morale sur la destinée et dénonce les abus du pouvoir, de la justice, mais aussi les travers des hommes, comme la médisance, l’envie ou l’inconstance. Zadig incarne une forme de perfection : il est sage, intelligent, beau, riche et noble mais cela ne lui évite pas de passer de la haute société à l’esclavage, invitant le lecteur à une réflexion sur le mérite et les abus de la société. Le ton choisi par Voltaire est ironique, il le prouve dès le paratexte. Zadig ou la Destinée s’ouvre sur une approbation et une épître dédicatoire adressée à la sultane Sheera. Nous verrons, dans un premier temps, qu’il permet à Voltaire de se jouer de la censure, avant de considérer qu’il définit la figure du lecteur idéal. I. Déjouer la censure L’orient suscite un réel engouement au dix-huitième siècle, depuis la visite du sultan de Constantinople à la cour du roi Louis XIV. Les Mille et une nuits sont lues et imitées par des philosophes des Lumières comme Voltaire et Montesquieu, autant que par des auteurs libertins pour la sensualité que l’on associe à l’orient et à ses harems. Cette mode de l’ailleurs présente également l’intéressant avantage de permettre une critique de la société sans en avoir l’air : les auteurs

en relation

  • Commentaire Du Texte De Voltaire
    1235 mots | 5 pages
  • Commentaire de texte : zadig de voltaire
    642 mots | 3 pages
  • Commentaire de texte: petite digression, voltaire
    552 mots | 3 pages
  • Commentaire de texte aventure indienne de voltaire
    1629 mots | 7 pages
  • commentaire texte "Femmes soyez soumises..." de Voltaire
    1593 mots | 7 pages
  • Commentaire de texte Voltaire, Candide Chapitre XIX
    1784 mots | 8 pages
  • Commentaire de texte sur le chapitre 1 de Micromegas de voltaire
    1574 mots | 7 pages
  • Commentaire de texte voltaire traité sur la tolérance
    1144 mots | 5 pages
  • Commentaire de texte : voltaire - torture + le commerce
    2478 mots | 10 pages
  • Voltaire, essais sur les moeurs, commentaire de texte
    629 mots | 3 pages