commentaire excipit princesse de Clèves

585 mots 3 pages
I- Une vision radicalement pessimiste de l'homme

A-Deuxième aveu de la princesse de Clèves

-Il s'agit dans cette scène de faire tomber une dernière fois les masques. Mme de Clèves fait fi de toutes les bienséances en avouant au duc de Nemours son amour. "Je vais passer par-dessus toute la retenue et toutes les délicatesses que je devrais avoir." Pour la prmière fois, vis à vis de son amant, au sens du XVIIème, elle fait pruve d'une grande "sincérité. L'aveu parut choquant à l'époque de Mme de Lafayette car la princesse tout en confiant ses senitments détruit toutes les espérances du Duc. "Ce sera apparemment la seule fois de ma vie que je donnerai la liberté de vous les feire paraître.(ses sentiments)". Une certaine cruaté se dégage de la sincérité de la part de Mme de Clèves qui explique les motivations de son refus. B- Une vision négative de l'homme : appalicattion des principes éducatifs reçus

-La crainte motive l'action de la Princesse : crainte de l'infidélité, "mais les hommes conservent-ils de la passion dans ces engagements éternels?", l'amour durable est perçu comme un "miracle", et la passion "va certainement finir". L'infidélié est placée sous le signe du "malheur".
"néanmoins je ne saurai avouer sans honte que la certitude de n'être plus aimée de vous comme je le suis me paraît un si horrible malheur que, quand je n'aurais point des raisons de devoirs insurmontables, je doute si le pourrai me résoudre à m'exposer à ce malheur." Dans la hiérarchie des raisons évoquées la crainte d'être abandonnée est première. Répétition du mot "malheur" qui forme une boucle sans issue dans le raisonnement de la jeune femme. La certitude d'être quittée un jour rend paradoxalement la princesse confiante dans sa décision, par son besoin de "repos" elle ne peut envisager une situation autre. -La jalousie : est la conséquence de l'infidélité qui cause une "douleur mortelle", et qui est le "plus grand de tous les maux", hyperboles significatives, la

en relation

  • Francais Epreuve Commune Oral
    2491 mots | 10 pages
  • fiche
    4182 mots | 17 pages
  • Objet d'étude : le roman
    4605 mots | 19 pages
  • Textes bac francais
    19894 mots | 80 pages
  • Le récit
    21571 mots | 87 pages
  • lettremod22_349690
    60613 mots | 243 pages
  • Francais Méthodes
    39952 mots | 160 pages
  • ldp methodesetpratiques 2011
    165647 mots | 663 pages