Commentaire extrait de godot

1269 mots 6 pages
Commentaire sur Godot v

Introduction Au lendemain des deux conflits mondiaux du XXe siècle, les certitudes, valeurs et idéaux du monde sont bouleversés par le contexte de guerre. L’Homme n’a plus d’espoir ; il ne croit plus en lui-même ni en son avenir. On commence donc à s’interroger sur le mo nde dans lequel on vit. Le théâtre de l’absurde est pleinement représentatif du questionnement de l’époque où toutes les idées et les conceptions déjà existantes sont remises en cause. Samuel Beckett, auteur irlandais de ce courant, met en scène dans son œuvre « en attendant Godot » (1953) l’existence humaine au travers de deux couples : Estragon et Vladimir, Pozzo et Lucky. Dans un extrait de l’acte I, ces quatre personnages soumis à une situation d’ennui terrible écoutent le discours de Pozzo décrivant le passage du jour à la nuit sur lequel ils vont réagir à leur façon. En quoi cette pièce est-elle représentative du théâtre de l’absurde ? L’analyse de l’imbrication comique - tragique de cet extrait et de la réflexion sur l’existence humaine au travers des personnages y répondra. B ,
Cet extrait s’ouvre sur une tirade de Pozzo s’adressant aux trois autres personnages : Estragon, Vladimir et Lucky. On relève un contraste dans le discours de Pozzo. En effet, il entame son discours avec lyrisme, et images poétiques « torrent de lumière rouge et blanche » « derrière ce voile de douceur et de calme » « la nuit galope et viendra se jeter sur nous » pour le rompre à la fin par l’emploi de l’expression violente « sur cette putain de terre ». De plus, le « spectacle » (qui d’ailleurs reste leur seule distraction) qu’offre Pozzo aux autres personnages le rend ridicule : il enchaine une gestuelle mouvementée pour illustrer un sujet paisible, l’observation du ciel, et des variantes de tons que nous indiquent les didascalies « sa voix se fait chantante », « il regarde sa montre, ton prosaïque » « ton à nouveau lyrique » « le ton baisse » « le ton s’élève » «

en relation

  • En attendant godot
    968 mots | 4 pages
  • En attendant Godot commentaire de texte
    613 mots | 3 pages
  • Commentaire littèraire En attendant Godot
    520 mots | 3 pages
  • Fin de partie de beckett : la faillite des valeurs humaines
    436 mots | 2 pages
  • Comentaire littéraire extrait de l'acte 2 de en attendant godot, samuel beckett
    1453 mots | 6 pages
  • En attendant Godot de Beckett est en rupture avec le théâtre dramatique
    849 mots | 4 pages
  • En attendant Godot
    1333 mots | 6 pages
  • En attendant godot - incipit
    593 mots | 3 pages
  • Pages 9-10 en attendant godot
    1288 mots | 6 pages
  • corpus
    1353 mots | 6 pages