Commentaire Fable de la Fontaine

455 mots 2 pages
Le corpus que nous allons étudier est composé de trois apologues qui abordent tous le thème de la querelle judiciaire. Les deux premiers textes sont des fables : la première est écrite par un auteur anonyme, elle est intitulée « Le Prud’homme qui sauva son compère » et fut publiée au XIII° s ; la seconde, « L’Huître et les plaideurs », fut publiée par La Fontaine dans son recueil Fables en 1678. Le dernier texte est un extrait du chapitre 6 du conte philosophique Zadig, publié par Voltaire en 1747.

En effet, chacun des trois textes présente une critique de la cupidité : dans la fable « Le Prud’homme qui sauva son compère » et dans l’extrait de Zadig, ce sont les plaignants qui présentent ce défaut majeur, alors que chez La Fontaine, c’est le juge qui en est atteint. Dans la fable de La Fontaine, c’est le juge qui est coupable de cupidité puisqu’il vole le bien des plaignants. Ainsi, c’est lui qui avale l’huître que se disputaient les deux hommes : « Perrin, fort gravement, ouvre l’Huître, et la gruge » (v.17). C’est donc la justice même qui est cupide, car elle soutire les biens des plaignants, sans qu’ils en aient un quelconque bénéfice.
La satire de la justice s’exprime donc par la critique de la cupidité des intervenants du procès, mais également par la critique du déroulement de la procédure. Chacun des textes critique la façon dont la justice est appliquée : soit elle a recours à des subterfuges pour rendre un verdict, soit elle fait intervenir des juges incompétents.
Dans la fable de La Fontaine, ce sont les capacités du juge qui sont critiquées, car il s’avère être malhonnête : « vous verrez que Perrin tire l’argent à lui, /et ne laisse aux plaideurs que le sac et les quilles » (v.25-26).
La justice est donc sévèrement critiquée à travers le déroulement de sa procédure et l’incapacité de ses juges, mais elle est également tournée en dérision à travers l’absurdité de l’objet des procès. En effet, l’objet de chaque procédure présente

en relation

  • Commentaire fable la fontaine "la laitière et le pot au lait"
    2006 mots | 9 pages
  • Commentaire de la fable : «Le Loup et le Chien » de Jean de la Fontaine
    1294 mots | 6 pages
  • Commentaire de texte : « le loup et l’agneau », la fontaine, fable x, fable, 1668
    810 mots | 4 pages
  • Commentaire fable la fontaine "les obsèques de la lionne"
    491 mots | 2 pages
  • Plan de commentaire composé de la fable "les obsèques de la lionne" de jean de la fontaine
    269 mots | 2 pages
  • Commentaire De Texte : « Le Loup Et L’agneau », La Fontaine, Fable X, Fable, 1668
    340 mots | 2 pages
  • Commentaire la jeune veuve, livre vi, fable 21 jean de la fontaine
    1089 mots | 5 pages
  • Plan du commentaire oral de la fable : les animaux malades de la peste de jean de la fontaine
    270 mots | 2 pages
  • Le loup et l'agneau
    2607 mots | 11 pages
  • Explication pour la reponse a un devoir type Bac
    555 mots | 3 pages