Commentaire germinal chap 5

932 mots 4 pages
Introduction
Germinal de Zola parait en 1885. Pour la première fois en littérature, un auteru peint avec précision et forces de détails l'univers des mines. Conformément à sa volonté naturaliste, Zola va dans cette œuvre allier réalisme et théorie de l'hérédité et du milieu social. Ainsi, il met en scène un personnage, Etienne Lantier, jeune ouvrier, animé par la volonté d'ameliorer la condition sociale des mineurs. Il va donc conduire ces derniers vers la grève puis la révolte, pensant faire obtenir plus de consideration au metier.
Notre passage s'ouvre justement sur la révolte des mineurs (Chapitre 5, 5eme partie). En grève depuis plusieurs semaines, les mineurs et leurs familles sont affamés. En proie à la colère et à la tourmente, ils décident d'aller réclamer de la nourriture à la hiearchie.
En quoi ce passage est-il-révélateur de la complexité de l'écriture zolienne ? Comment et pourquoi réalisme et force poétique sont-ils réunis dans ce passage ?
Nous constaterons d'abord que ce passage prend l'allure d'un tableau epique, nous verrons ensuite que cette peinture n'est autre qu'une denonciation d'une réalité puis nous nous intéresserons à la portée symbolique.

● I. Un tableau épique

a. Un cortège solidement structuré
* Stucture surprenante : femmes en tête de cortège >> êtres plus faibles, plus doux = revolte inattendue
* Forme epique nait de la douleur qui atteint son paroxysme.
* Structure organisée : « mères, femmes jeunes, vieilles » >> apparition de l'organisation avec « quelques unes, d'autres, tandis que ».
* Apparition des hommes = enchainement avec « et...ensuite ».
* Rythme ternaire : - Hommes en tryptique > « haveurs, galibots, raccommodeurs »
- Femmes aussi > « mères, jeunes, vieilles » = symétrie
* Organisation du cortège qui force à l'admiration.

b. Une peinture en mouvement
* « Avaient paru » = scène en mouvement
* Adjectifs « épars, dépeignés par la course » = scène qui prend vie sous les yeux du lecteur.
*

en relation

  • Commentaire de français, germinal, part v, chap 5
    438 mots | 2 pages
  • Analyse
    18034 mots | 73 pages
  • En quoi le récit littéraire avec les moyens qui lui sont propres est il efficace pour argumenter
    25962 mots | 104 pages
  • Ob_2d53b6_sujets Annabac Et Autres
    25163 mots | 101 pages
  • Les différents sujet de bac
    25172 mots | 101 pages
  • C'était la vision rouge de la révolution
    1608 mots | 7 pages
  • Emile zola
    1831 mots | 8 pages
  • Commentaire germinal
    5100 mots | 21 pages
  • Séquence seconde : la naturalisme
    8002 mots | 33 pages
  • L assommoir prototype du roman noir urbain
    7257 mots | 30 pages