Commentaire germinal zola

Pages: 7 (1571 mots) Publié le: 17 octobre 2013
Texte « GERMINAL » EMILE ZOLA
Intro : Le texte soumis à notre étude est extrait de Germinal, un livre écrit par Emile Zola en 1885. Ce dernier fait partie du courant naturaliste. Il est séduit par la thèse selon laquelle les comportements humains dépendent de l’hérédité et de l’influence du milieu. Il décide de prouver cette hypothèse en écrivant des romans naturalistes. Les plus importantssont ceux que contient le cycle des Rougon-Macquart. L’histoire d’une famille qui est poursuivi de tares telles que l’alcoolisme ou l’adultère. Germinal, 13ème livre de la série raconte les périples d’un des derniers enfants de cette famille, Etienne Lantier, grâce à qui on découvre l’univers cruel des mineurs. Ces derniers, dans ce cinquième chapitre de la cinquième partie, sont en grève depuis sixsemaines. Ils vont alors de fosses en fosses pour attaquer ceux qui travaillent encore. Des bourgeois surpris par ce défilé d’enragés se cachent dans une grange. C’est par le témoignage de ces bourgeois que ce défilé nous est décrit. Notre analyse se déroulera en trois parties : I) L’état misérable des mineurs, II) Le tableau épique et III) Une vision rouge de la révolution.
I) Etat misérabledes mineurs
1) Dans la nudité des personnages et la pauvreté des vêtements
Les vêtements que portent les personnages mettent en relief leur extrême pauvreté. Il est précisé à la ligne 2 qu’ils portent des guenilles. De même, les culottes déteintes et les tricots en loques (l.11) montrent que leurs vêtements sont usés jusqu’à la corde et plus encore. Voilà qui s’oppose à la bienséancebourgeoise qui est celle du lectorat de Zola. Les bouches noires (l.18) offrent un spectacle saisissant et rappellent qu’ils sont édentés. La nature des enfants est d’être des « meurt de faim » selon l’expression employée à la ligne 13. Ils sont des êtres condamnés à naître pour mourir de malnutrition. Nous sommes loin d’une image de l’enfance angélique et insouciante que l’on découvraittraditionnellement en littérature. Le participe passé « décharné » insiste également sur la misère physique des êtres dépeints. Enfin, (…) nudité avec le substantif « nudité » et l’expression « peaux nues » reflète leur état.
2) Les femmes sont qualifiées, ligne 3. Il est question de petits plutôt que d’enfants. La métaphore animale d’enfants pour désigner leur progéniture. De ce fait, la course de cesfemelles évoquée ligne 2 est comparable à celle de chevaux. Le verbe « galoper » appliqué à l’ensemble des mineurs (l.29) produit le même effet. Dans ce contexte, le claquement des sabots que ces êtres portent aux pieds évoque le bruit provoqué par des troupeaux de bêtes. On assiste en quelque sorte rétrospectivement à la transformation des personnages en bêtes fauves, car (l.23), le narrateur montreque leur souffrance « avait allongé en mâchoire de bêtes fauve les faces placides des houilleurs ». Mieux encore, il est question ligne 44 des mâchoires de loups. L’agressivité des animaux rendue par le complément circonstanciel de but pour mordre.
3) Les bourgeois énoncent des paroles articulées contrairement aux mineurs qui ne sont pas perçus individuellement.
Les mineurs ne sont pas perçusen tant qu’individus. Il est question des femmes, des hommes, des vieilles (l.9), de « 2000 » furieux. Il s’ensuit une énumération de types de mineurs : « des galibots », « haveurs », « raccommodeurs »…Les détails de la description concernent non pas un individu mais un groupe de personnes. Ainsi, les femmes ont toutes les cheveux épars, dépeignés…Le narrateur précise également que les personnagesforment une masse « compacte », « serrés », « confondus ». Il est donc impossible d’individualiser chaque être. Ces participes passés accentuent donc cette idée, il en va de même de l’expression « un seul bloc ». L’adjectif antéposé (placé devant le nom) « seul » renforce le sens du substantif « bloc ». Plus loin, le narrateur précisera que les personnages sont effacés dans la même uniformité...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire (composé) : germinal de zola
  • Commentaire germinal de zola
  • Commentaire de germinal, emile zola
  • Commentaire littéraire sur germinal de Zola
  • Commentaire germinal de emile zola
  • Commentaire texte germinal emile zola
  • Commentaire incipit germinal, emile zola
  • Commentaire extrait germinal emile zola

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !