Commentaire horla

2349 mots 10 pages
Deux études du Horla

1ère Etude
Résumé du livre
Ce livre contient trois versions du Horla : (Lettre d'un fou) qui adopte la forme épistolaire : l'auteur de la lettre s'adresse à un médecin pour lui faire part de ses inquiétudes, (le Horla, première version) dont le malade est décrit à la troisième personne du singulier avant même que celui-ci ne prenne la parole, ainsi que (le Horla, deuxième version).
Dans cette version, le narrateur, qui souffrait de troubles mentaux, raconte sa folie et la terreur qu'il subissait. Le conte se présente sous la forme d'un journal intime écrit à la première personne du singulier, celui d'un homme hanté par son double, invisible, un être surnaturel qui agit à son insu ; le Horla, dont il perçoit chaque jour la présence de plus en plus obsédante. Cette folie le conduira à de nombreuses actions insensées, lui-même ne comprend pas ce qui lui arrive. Il en viendra même à mettre le feu à sa maison afin de se débarrasser de son double et laissera brûler vif ses domestiques.
Le héros habite dans un château au bord de la Seine mais il va de temps en temps à Paris ou Rouen pour se distraire.
Le conte se passe en mai-juin-juillet et septembre, l'intrigue dure donc environ quatre mois.
Continuellement le héros essaye de se délivrer de l'emprise du Horla. Le 10 juillet, le narrateur se livre à une expérience effrayante pour cause des questions qu'il se pose. Il donne l'impression que les phénomènes sont bien réels. Il croit à la présence d'une autre personne invisible qui le tourmente et le poursuit, l'angoisse modifie peu à peu son aspect physique. Du 3 au 10 juillet, les notations dans le journal nous révèlent que les temps morts, où l'écriture ralentit sa frénésie, nous démontrent une accalmie de son esprit. A la fin de cette version, le narrateur ne voit qu'une issue possible, le suicide, qui serait pour lui une sorte de délivrance de cet être surnaturel. L'auteur le précise dans les dernières lignes de ce conte.
Citation :

en relation

  • Commentaire Composé - Le horla
    614 mots | 3 pages
  • Commentaire compare horla
    705 mots | 3 pages
  • Le horla, commentaire composé.
    1522 mots | 7 pages
  • Commentaire sur un passage du horla de maupassant
    1397 mots | 6 pages
  • Commentaire composé incipit du horla de maupassant
    1221 mots | 5 pages
  • Guy de maupassant (1850-1893), le horla, 1887, « la nuit », extrait. commentaire
    1593 mots | 7 pages
  • Dissertation
    440 mots | 2 pages
  • Le horla
    1003 mots | 5 pages
  • Le horla
    1018 mots | 5 pages
  • Analyse le horla
    1260 mots | 6 pages