commentaire jean de la ville de mirmont

1302 mots 6 pages
Jean de La Ville de Mirmont, poète et homme de Lettres, patriote idéaliste mais avant tout un des premiers écrivains français tués sur le front pendant la guerre de 14. C'était un écrivain plein de promesses et de talent. Il est des écrivains oubliés, qui ne figure pas ou si rarement dans nos anthologies, mais dont le souvenir fut entretenu par d’autres. Il n'a publié qu'un seul livre, Les Dimanches de Jean Dézert publié en 1914, roman d'une étonnante modernité, qui relate le quotidien d'un petit fonctionnaire touché par le néant, d'un employé de ministère qui considère la vie comme une salle d'attente. Le personnage principal est-il un héros ? La fonction de l'incipit est-elle entièrement respectée ? Dans un 1er temps nous montrerons que ce début de roman est un anti incipit puis nous verrons que Jean Dézert est un anti héros.

Un incipit est le terme désignant les premiers mots ou paragraphes d’une œuvre littéraire. Il informe, intéresse et noue le pacte de lecture. Il sert à présenter, annoncer, décrire le caractère du personnage, le physique et le lieu où il se trouve. Il a également pour fonction d'accrocher le lecteur. Il remplit sa fonction de présentation du personnage, sa fonction de description est-elle limitée car ne nous connaissons pas l'aspect physique de Jean Dézert. Nous ne savons pas non plus le lieu principal de l'action dans cet extrait. L'incipit doit aussi renseigner sur l'intrigue, cette fonction ici n'est pas remplie. Dans un roman, les premières lignes sont destinées à accrocher le lecteur voir de le séduire, l'effet est ici mitigé car dès le début on comprend que le personnage principal à une capacité " à se fondre dans un anonymat absolu ". C'est un Monsieur quelconque, banal, sans grand intérêt voir peut être même un " Monsieur tout le monde "ce qui n'attire pas l'attention d'un lecteur. On peut quand même voir du suspens, car le lecteur a surement envie de savoir ce qu'il peut arriver à ce personnage si peu intéressant. Le

en relation

  • Jean de la ville de mirmont commentaire
    933 mots | 4 pages
  • francais
    463 mots | 2 pages
  • poeme a lou
    11511 mots | 47 pages
  • Francois_Mauriac_1885_V2x
    6620 mots | 27 pages
  • azeaeaz
    1856 mots | 8 pages
  • 123456789
    22744 mots | 91 pages
  • Manager en toutes lettres
    152562 mots | 611 pages
  • 2009 eyrolles manager en toutes lettres MANAG
    142989 mots | 572 pages
  • Marketing
    142999 mots | 572 pages
  • Glinel AlexandreDumasEtSonOeuvre
    109472 mots | 438 pages