Commentaire ; jules laforgue, « méditation grisâtre », 1880.

Pages: 4 (912 mots) Publié le: 20 mars 2013
Commentaire ; Jules Laforgue, « Méditation grisâtre », 1880.

Claire GirardJules Laforgue, né à Montevideo le 16 août 1860 est mort à Paris le 20 août 1887, est un poète du mouvement décadentfrançais. Né dans une famille qui avait émigré en espérant faire fortune. À l'âge de dix ans, il est envoyé en France, dans la ville de Tarbes d'où est originaire son père. Entre 1868 et 1875, il estpensionnaire au lycée de Tarbes. En octobre 1876, il part vivre, avec sa famille à Paris. Laforgue reste à Paris poursuivre ses études au lycée Condorcet. Il se tourne alors vers la littérature et lalecture des poètes et des philosophes. Laforgue qui plaida pour l'originalité fut original du plus au point. L'art de Laforgue échappe, résiste à l'analyse.
En 1903, le poème « Médiation grisâtre » quenous allons étudier, est un poème avec une atmosphère pesante, et qui montre bien les sentiments du personnage. Ce poème est publié dans « Œuvres complètes » qui est un recueil de poèmes posthume.Nous verrons dans un premier temps, la description du paysage marin qui fait penser que le poème est écrit a la manière d'une marine en peinture. Puis, nous étudierons le paysage selon le point de vuedu personnage.
Le poème de Jules Laforgue « méditation grisâtre » est tout à fait l'évocation d'un paysage « état d'âme », mais aussi, il est écrit à la manière d'une marine poétique.

Tousd'abord, nous pouvons voir que ce poème est une marine poétique, il est écrit à la manière des impressionnistes. La présence de l'élément eau nous le montre, l'omniprésence des champs lexicaux de la mercomme : « océan, îlot, clapotis, flot, vague » accentue cette idée. Le jeux des allitérations en « r » et en « L » rappelle la présence de la mer. Le paysage délimite deux zones qui sont le ciel et lamer, comme sur la toile d'un peintre et qui peut faire penser à une aquarelle et nous pouvons également constater qu'une gamme de gris est présente : «  ciel gris, le brouillard, brumes sales. » ce...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Méditation grisâtre de jules laforgue
  • Méditation grisâtre de jules laforgue
  • Commentaire
  • Méditation grisâtre, laforgue
  • Méditation grisâtre de J. LAFORGUE
  • Commentaire la cigarette Jules Laforgue
  • Commentaire de texte La cigarette jules laforgue
  • Commentaire composé spleen jules laforgue

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !