Commentaire La Colonie 1

1673 mots 7 pages
I- Les fondements d'une société ébranlés

1 – Une utopie ?

→ refondation d'une société : « vous allez faire des règlements pour la République » (Attention : au 18e siècle, une république désigne un gouvernement légitime, pas une démocratie - Rousseau : « j'appelle donc république tout État régi par des lois ») L'île est un lieu privilégié pour l'Utopie au 18e siècle (déjà utilisée par Marivaux dans « l'île des esclaves ») - Utopie (« en aucun lieu ») : terme inventé par Tomas More au 16e siècle, elle décrit une société idéale dénonçant les défauts d'une société réelle : « il n'y a point de nation qui ne se plaigne des défauts de son gouvernement »
Mais cette société nouvelle n'a rien d'utopique (au sens d'idéale) : les femmes n'y ont pas droit de cité (« obéir […] est votre lot)

→ lieu d'un débat polémique : l'utopie permet le combat des femmes (impossible autrement)
Marques du registre polémique du texte (opposition hommes/femmes) : implication énonciateur et destinataire :
Femmes : « nous serons plus méchantes que vous »
Hommes : « ce ne sera pas la seule coiffure que nous tiendrons de vous » dévalorisation de l'adversaire/calomnie :
Femmes : esprit faible des hommes (« la vôtre, qui est la plus faible »)
Hommes : référence à l'infidélité des femmes (« pas la seule coiffure que nous tiendrons ») lexique indignation/colère :
Femmes : « Mort de ma vie ! Qu'on nous donne des armes »
Hommes : « qu'est-ce que c'est que cette mauvaise plaisanterie-là ? » indignation et colère mesurées, car les échanges restent respectueux (de même pour les apostrophes, qui se cantonnent à « Monsieur » et « Madame ») opposition de valeurs : juste/injuste (concernant la place de la femme dans la société), opposition soulignée ou symbolisée par « c'est votre justice et non pas la nôtre »

2 – La place de la femme

→ la femme s'interroge sur sa place : égalité ? (« n'y travaillerons-nous pas de concert ? »)
Registre comique : « À rien, comme à l'ordinaire » (inenvisageable pour les

en relation

  • Commentaire
    645 mots | 3 pages
  • Théâtre
    497 mots | 2 pages
  • Discours de jules ferry - analyse
    2511 mots | 11 pages
  • La boston tea party
    1305 mots | 6 pages
  • Esclavage
    18121 mots | 73 pages
  • Jacques prevert, etranges etrangers
    456 mots | 2 pages
  • Le tiers monde
    9271 mots | 38 pages
  • La colonisation et le système colonial français entre le milieu du xixe siècle et la fin des années 1930 : quelles caractéristiques ?
    4217 mots | 17 pages
  • Littérature
    617 mots | 3 pages
  • outil de méthodologie
    7423 mots | 30 pages