Commentaire la princesse de clèves de mme de la fayette

339 mots 2 pages
La princesse de Clèves, Mme de la Fayette, 1678

Auteur : Mme de la Fayette 1634 – 1693
Par son mariage avec le compte de la Fayette Marie-Madelaine entre dans l’aristocratie. A Paris, où elle tient un salon en 1660, fréquente des intellectuels et des écrivains comme Gilles Ménage. Elle a une amitié avec le duc de Larochefoucauld. Elle écrit avec Gille Ménage une nouvelle historique, la princesse de Montpensier en 1662, mais son succès est associé a la princesse de Clèves en 1678, chef d’œuvre de la littérature classique et le modèle du roman d’analyse psychologique.

Résumé :
En 1558 parait une belle jeune fille de 16 ans à la cour d’Henri II, mademoiselle de Chartres. Orphelin de père, elle est accompagnée de sa mère qui l’a éduquée. Elle épouse le prince de Clèves (mariage de raison). Lors d’un bal, elle rencontre le duc de Nemours, c’est une passion amoureuse immédiate mais vouée a l’échec. Sa mère l’implore de renoncer à toute passion et elle décide de se retirer à la campagne.

Intro :
Le personnage principal, mademoiselle de chartres, future princesse de Clèves, n’a pas encore été décrite. Elle apparait ici sous les yeux de la cour qui la découvre, comme le lecteur pour la 1ere fois.

Plan :
I ) Une esquisse de portrait a- Une apparition b- Un portrait vague
II ) … éclipsé par les principes de l’éducation a- Le portrait moral b- Une présentation dérisoire

I ) a- Champs lexical de regard « paru » « attira les yeux »
Tournure impersonnelle passé simple « il parut alors »
Effet de suspens, de retardement, métonymie « une beauté parfaite » b- Portait physique rapide et prends peu de place « cheveux blonds »
Hyperboles, superlatifs, être exceptionnel

II ) a- Physique réduit, mise en avant des principes de l’éducation reçu
Discours narrativisé puis indirect ligne 12 à 21, la mère prend la parole
Elle oppose le calme au désordre, discours catégorique et affirmatif b- Annonce de la suite de l’intrigue, une femme au dessus de tout

en relation

  • Commentaire composé Mme de la fayette- Princesse de Clèves- Le choc affectif de la rencontre
    1009 mots | 5 pages
  • Commentaire littéraire de la princesse de clèves (extrait du livre 4), mme de la fayette
    808 mots | 4 pages
  • Mme de Cleves
    1299 mots | 6 pages
  • La princesse de clèves
    360 mots | 2 pages
  • Ppiere et jeans
    273 mots | 2 pages
  • Mme de lafayette
    2406 mots | 10 pages
  • Madame de lafayette
    2079 mots | 9 pages
  • La princesse de clèves
    1779 mots | 8 pages
  • La princesse de cleves aveu
    895 mots | 4 pages
  • Candide
    3882 mots | 16 pages