[Commentaire] Le Malade Imaginaire , Acte I Scène 1

616 mots 3 pages
Molière est un des plus grands dramaturges comiques du XVII éme siècle. En 1673 sa troupe joue Le Malade Imaginaire au Théâtre du Palais Royal, c’est une comédie-ballet. L’extrait choisi est l’Acte I Scène I, la scène d’exposition, qui est en fait un monologue d’Argan, le personnage principal. Nous allons voir comment la scène d’exposition permet à Molière de présenter à travers Argan le thème principal de la pièce : la médecine. Dans un premier temps nous verrons pourquoi cette scène d’exposition est atypique, puis comment est caractérisé Argan.

Dans cette partie nous allons voir en quoi la scène d’exposition est atypique. Dans cet extrait Molière crée de nombreux effet comique. Le comique de gestes est abordé : « Il sonne une sonnette pour faire venir ses gens » « Il ne sonne plus mais il crie ». On peut aussi parler de comique de mots avec le « Drelin, drelin, drelin » ligne 80 créant une gradation du bruit et une répétition. Ensuite le langage familier est très présent : « Chienne, coquine ! » ligne 79. Il y a un dialogue fictif dans le monologue entre Argan et son médecin on peut le voir à partir de la ligne 9 : «Monsieur Fleurant », le « Je » qui représente Argan et le « Vous » qui représente le médecin ainsi que le « Il » qui représente le médecin à la 3éme personne cela renvoi à la double énonciation qui est nécessaire pour que le spectateur comprennent. Argan s’exprime différemment, c’est dû au dialogue fictif, quand il lit l’ordonnance, le langage est scientifique « un petit clystère isinuatif et rémollient pour amollir, humecter et rafraîchir les entrailles de monsieur ». Lorsqu’il commente les ordonnances le langage est courant. Il peut aussi être familier comme on a vu plus haut.

Nous venons de voir que la scène d’exposition est atypique grâce au dialogue fictif, au monologue comique et aux différentes façons de s’exprimer d’Argan. Nous allons maintenant voir qu’est ce qui caractérise Argan.

La scène

en relation

  • les scènes comiques
    7230 mots | 29 pages
  • maths
    2201 mots | 9 pages
  • Commentaire misanthrope molière
    3190 mots | 13 pages
  • Le Malade Imaginaire Teaching
    21327 mots | 86 pages
  • Le comique est un moyen de divertissement
    21426 mots | 86 pages
  • le malade imaginaire
    948 mots | 4 pages
  • Le malade imaginaire, scène d'exposition
    3480 mots | 14 pages
  • la nostalgie
    3707 mots | 15 pages
  • diserte sur le corpus corneille
    9934 mots | 40 pages
  • Cathare
    3119 mots | 13 pages