Commentaire "le mariage de figaro" acte i scène 1

1731 mots 7 pages
Au XVIIIe siècle, alors qu’un vent de contestation traverse le siècle marqué par l’apparition de penseurs, le théâtre n’échappe pas à ce courant protestataire. C’est la comédie qui, sous le signe de l’amusement, aborde ces thèmes polémiques. En 1778, Pierre Augustin Caron de Beaumarchais écrit Le Mariage de Figaro, oeuvre théâtrale dans laquelle il exerce une satire de la justice, une critique des privilèges, et une critique de la situation de la femme à cette époque. La première représentation officielle aura d’ailleurs lieu en 1784, après plusieurs années de censure. Cet ouvrage fait partie d’une trilogie qui commence avec le Barbier de Séville, puis vient le Mariage de Figaro, et enfin La Mère Coupable. L’acte I scène 1, qui constitue la scène d’exposition de la pièce, met en scène deux personnages repris de son oeuvre précédente, Le Barbier de Séville, Figaro et Suzanne. Les deux protagonistes conversent au sujet de leur chambre future, Figaro étant promis à Suzanne, puis au sujet du comte Almaviva, maître de Figaro. Nous allons tenter de répondre à la question suivante : comment la scène d’exposition lance-t-elle l’intrigue ? Pour ce faire, nous verrons dans une première partie quelles sont les données initiales de l’action, puis nous étudierons les signes annonciateurs de la crise, et enfin nous analyserons les enjeux de la comédie.

Les données initiales de l’action

Le mariage est annoncé dès la première didascalie. En effet, «Suzanne attache à sa tête le chapeau de la mariée». La didascalie permet au lecteur de se mettre en contexte avec la scène. Tout de suite, le lecteur sait que le mariage va être le thème principal de la scène d’exposition. Plusieurs autres indices permettent de savoir que ce thème tient une place importante dans la scène : «ce joli bouquet virginal», «l’oeil amoureux d’un époux». On apprend même que la cérémonie se déroule le jour même par l’intermédiaire de Figaro quand il dit : «le matin des noces».
On apprend donc que la

en relation

  • Commentaire littéraire le mariage de figaro : acte i – scène 1.
    1433 mots | 6 pages
  • Ezgzeze
    803 mots | 4 pages
  • LE MARIAGE DE FIGARO_commentaire
    2621 mots | 11 pages
  • Commentaire
    695 mots | 3 pages
  • La disserte
    3047 mots | 13 pages
  • Racine beaumarchais
    4184 mots | 17 pages
  • Figaro
    1425 mots | 6 pages
  • Documents
    4553 mots | 19 pages
  • Commentaire misanthrope molière
    3190 mots | 13 pages
  • Beuamarchais
    2928 mots | 12 pages