Commentaire le serment du jeu de paume du 20 juin 1789

Pages: 7 (1522 mots) Publié le: 14 novembre 2012
« Toutes les fois que je donne une place vacante, je fais cent mécontents et un ingrat ». Plus de 100 ans avant la Révolution française, cette citation fruit de Louis XIV prend tout son sens. En effet, la révolution de 1789 prend racine dans l'inégale société d'ordre, creusant inexorablement les contrastes entre privilégié et non privilégiés.
L'extrait que nous allons étudier est un textemanuscrit de mémoire historique décrivant le serment du jeu de Paume du 20 juin 1789 rapporté par le marquis de Ferrière par échange épistolaire à sa femme. Le texte n’a pas grande porté ou valeur en lui-même, c’est l’action qui est décrite auquel il convient de s’intéresser. En effet, le serment du jeu de paume induit la fin du pouvoir monarchique exclusif, la souveraineté devient nationale.
Lalettre relatant le serment du jeu de paume est une œuvre de Charles Elies Ferrières marquis de Marsay. Ce fut un officier de cavalerie sous l’ancien régime (il a été chevaux léger de la garde du Roi), le marquis de Ferrières se fait remarquer par ses nombreux essais « philosophiques » dans le gout de Rousseau. Il est élu par la noblesse de la sénéchaussée de Saumur aux Etats généraux.
Le contextehistorique à la fin du XVIIIe siècle était le résultat d'une émulation philosophique et intellectuelle ayant finalement conduit à la Révolution française, retenant la date du 14 juillet 1789 où fut prise la Bastille, symbole du pouvoir royal absolu en France. C'est le 5 mai 1789 que les états généraux se réunissent à Versailles, conséquence des événements qui vont suivre.
Des Etats généraux àl’Assemblée nationale constituante, comment s’effectue le changement ?
Il apparaît que ce changement fut hâtif et populaire, en ce sens que le vecteur de ce changement fut dans un premier temps le tiers état et que les événements ne sont que sur quelques mois alors que la monarchie est l’œuvre de plusieurs siècles.
Aussi nous étudierons dans un premier temps un ancien régime à l’agonie : les dernierscoups de forces du Roi (I) avant d'envisager une démocratie naissante : les premiers coups de force de l’assemblée nationale (II).

I) Un ancien régime à l’agonie : les derniers coups de force (du Roi).
Louis XVI a espéré pouvoir utiliser le Tiers État pour briser l’opposition des privilégiés et réaliser les réformes qu’il avait entreprises depuis 1787, tout en restant fidèle à la conceptionde la monarchie (société d’ordre, droit divin…). Pour autant, une majorité de la population désire à l’instar d’autre régime européen fixer de manière écrite les pouvoirs du Roi. Les batailles et compromis entre Roi et Tiers État semblent sans solutions, tant les disparités entre ancien et nouveau régimes sont grandes. Il convient donc de nous intéresser tout d’abord au royal coup d’État du 20juin 1789 puis au canevas d’une fronde des « Laboratores ».

A) Le royal coup d’État du 20 juin 1789.

Comme à son habitude, le roi Louis XVI oscille entre souplesse et dureté, ancien et nouveau, sans réussir à se fixer véritablement. Lorsque s'ouvre le 5 mai 1789 l'assemblée des états généraux, le tiers a pour lui la règle du doublement, sans véritable effet puisque le vote par ordre et nonpar tête est encore applicable. Cette question demeure centrale dans la délibération des États généraux puisque si le choix du vote par tête est décidé, la puissance du tiers État sera tandis qu'elle ne le sera pas dans le choix du vote par ordre. Louis XVI ne dira rien, ne changera rien, induisant alors le vote par ordre.
Le tiers État depuis le 5 mai occupe la salle des menus plaisirs àVersailles (nous reviendrons plus en détail sur cette partie dans II.A). Le « samedi 20 » (ligne 1), le roi est scandalisé par l'action du 17 juin (nous reviendrons plus en détail sur cette partie dans II.A), il ferme la salle des menus plaisirs en investissant de « 200 hommes des gardes françaises » (ligne 2). Louis XVI, la cour, est à l'origine dans cette action d'un coup d'État envers l'organe...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire du serment de jeu de paume
  • le serment du jeu de paume
  • Le serment du Jeu de Paume HDA
  • Le serment du jeu de paume
  • Le serment du jeu de paume
  • Serment du jeu de paume
  • Le Serment Du Jeu De Paume
  • Le serment du jeu de Paume

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !