Commentaire les mouches

266 mots 2 pages
I. Monde harmonieux grâce à la création de Jupiter
A. Un discours créationniste
- « je »
- Forme emphatique « par moi » (et anaphore), « c’est moi qui »
- -> lyrisme
- Beaucoup d’exemples :
- Parallélisme de construction : « Vois ces planètes », « Entends l’harmonie » : tous les sens sont donnés : c’est grâce à lui
- Tous les aspects du monde sont abordés : l’espace, avec les planètes, …
- « Je fais croitre les plantes » : il est sujet
- « Mon souffle guide »
- Champs lexical de la création ( créé, ordonner )
B. Une démonstration de force
- « Vois », « entends » : utilisation impératif : il donne des ordres + « j’ai ordonné »
- Oreste passif
- Didascalie montre la grandeur
C. L’harmonie de la création
- Champs lexical de l’harmonie : « harmonie », « réglé », « ordre »
- Métaphore « douce langue des marais » : ce qu’il fait est beau
- Champs lexical de l’astronomie
II. La déviance d’Oreste
A. Oreste est un intrus
- Comparaison « écharde dans la chair », « braconnier dans la forêt seigneuriale »
- Pronom tonique « toi » est répété
- « intrus »
- Répétition bien et mal
- Antithèse : « rentre dans la nature, fils dénaturé »
- Comparaison de se faute à « une dent cariée et puante »
B. Vision manichéenne
- De nombreuses références au bien et au mal
- « Je suis le bien »
- Antithèse « le bien est en toi, hors de toi »
C. Oreste n’est rien par rapport à lui
- Ciron = Oreste/ Univers=Jupiter
- Effet de contraste : « tu es un ciron dans l’univers »
- Parallélisme de construction « il te pénètre comme une faux, il t’écrase comme une montagne, il te porte et te roule comme une mer » : Oreste reste passif
- De plus, « le bien est partout, c’est la moelle du sureau, la fraicheur de la source, le grain du silex, la pesanteur de la pierre et de la lumière » :

en relation

  • Commentaire Le Coche et La mouche
    345 mots | 2 pages
  • Commentaire composé "le coche et la mouche"
    837 mots | 4 pages
  • Commentaire nana "la mouche d'or"
    1076 mots | 5 pages
  • Commentaire acte iii sène 2 des mouches
    357 mots | 2 pages
  • Commentaire de texte "les mouches" (acte ii, scène8)
    1038 mots | 5 pages
  • le chandelier
    5743 mots | 23 pages
  • Le chien et le chat
    638 mots | 3 pages
  • La charogne
    1524 mots | 7 pages
  • Azerty
    915 mots | 4 pages
  • Les mouches analyse - jean paul sartre
    2577 mots | 11 pages