Commentaire lf 2011

7588 mots 31 pages
LA LOI DE FINANCES POUR L’ANNEE 2011 Analyses et commentaires explicatifs
Fayçal DERBEL Expert comptable / Enseignant ISG Tunis

A quelques jours de cette fin de la première décennie du 21ème siècle, les voiles se lèvent un peu partout à travers les pays, sur les lois de finances pour l’année prochaine. Notre loi de finances pour 2011 a constitué, encore une fois, un instrument pour le renforcement de la compétitivité de l’économie nationale, la préservation des équilibres macro-économiques et la réussite incontestée dans la difficile équation entre la poursuite de la croissance économique et la promotion du social. En effet, malgré la conjoncture internationale marquée par une crise sans précèdent, qui a sonné le glas d’une frénésie économico financière émaillée de scandales, et qui persiste depuis quelques années, nous n’avons jamais opté durant cette période pour un « budget-crise », nous avons plutôt toujours eu un « budget-croissance ». Celui de 2011 n’a pas failli à cette règle, en voici l’illustration à travers les principaux objectifs que s’est fixé ce budget : La réalisation d’une croissance soutenue à un taux ascendant devant passer de 3,7% en 2010 à 5,4 % en 2011 (contre une moyenne mondiale de 4,2%) ; La poursuite de la maîtrise de l’inflation dont le taux devrait être ramené à moins de 4% ; La consolidation des ressources propres qui dépasseraient les 4/5 de l’ensemble des ressources avec un volume de 15.420 MD réduisant ainsi la quote-part des ressources d’emprunts à moins de 20% (19,7%) ; La maîtrise du déficit budgétaire à un niveau réellement réduit soit 2,5% (contre 2,6% et 3% respectivement en 2010 et 2009). A côté de ces indicateurs l’on relève à travers les dispositions fiscales prévues par la loi de finances pour l’année 2011 un ensemble de mesures pour le relèvement des défis d’une fiscalité équitable et d’une politique financière efficiente. Au nombre de vingt sept environ, les nouvelles dispositions fiscales que nous présentons et

en relation

  • Loi de finances Marocaine 2014
    2466 mots | 10 pages
  • Commentaire 7 Janv 2011
    3472 mots | 14 pages
  • Disposition de la loi de finances 2012
    605 mots | 3 pages
  • Peut-on concilier austérité et croissance ?
    5140 mots | 21 pages
  • Commentaire 12 janvier 2009
    1306 mots | 6 pages
  • Commentaire 13 juin 2012
    2675 mots | 11 pages
  • Commentaire com.21 septembre 2011
    1083 mots | 5 pages
  • Fisca
    3520 mots | 15 pages
  • Commentaire 8 juillet 2010
    2469 mots | 10 pages
  • Macroeco subprimes
    397 mots | 2 pages
  • La fiscalité immobilière au Maroc
    1693 mots | 7 pages
  • 537cbdb98bba0
    5274 mots | 22 pages
  • Droit penal
    329 mots | 2 pages
  • Dispositions fiscales 2012
    3418 mots | 14 pages
  • Commentaire com. 14 février 2006
    3504 mots | 15 pages