Commentaire littéraire de histoires des voyages de scarmentado

1499 mots 6 pages
Commentaire littéraire de Histoires des voyages de Scarmentado, écrite par lui-même Voltaire.

INTRODUCTION Voltaire, né en 1694 et mort en1778, est un écrivain philosophe qui a marqué le XVIIIe siècle, siècle qui procéda au renouvellement du savoir, de l’éthique et de l’esthétique. En effet, le XVIIIe siècle, appelé aussi le siècle des Lumières, par opposition à l’obscurantisme, est une période de découvertes scientifiques et d’une biologie qui changea la place de l’homme sur Terre. Ainsi, en 1756, dans l’incipit d’Histoires des voyages de Scarmentado, écrite par lui-même, conte philosophique (genre alors très en vogue) de Voltaire, publié 3 ans avant Candide, l’auteur établit une parodie des récits de voyages. Cet extrait nous présente la naissance du narrateur, son éducation à Rome et deux étapes de son voyage en France et en Angleterre. En quoi cet incipit, qui relève du roman de formation, est-il en réalité un ouvrage satirique efficace, sans complaisances ? Voilà la question que nous pouvons se poser sur cet extrait. Nous y répondrons en deux temps : dans le premier, nous étudierons la personnalité de Scarmentado et les éléments qui transcrivent le roman de formation. Puis, un second temps sera consacré à la satire de l’Eglise et de la monarchie avec un analyse du registre ironique dans cet extrait.

DEVELOPPEMENT
I)
Dans cet incipit, Voltaire établit un pacte autobiographique pour authentifier les mémoires du personnage-narrateur assurées par le pronom personnel ‘‘je’’. L’auteur présente tout d’abord la naissance du personnage-narrateur. En effet, dès les premières lignes, on apprend que le héros naquit avec des facilités financières, puisque son père était le gouverneur de Candie, en Crète, son lieu de naissance. Cette ville isolée, sans contact avec le reste du monde, le laissant innocent et naïf, est située sur une île protégée de toutes violences extérieures, telles que les guerres de religions qui habitaient le XVIIème siècle.

en relation

  • Scarmentado
    402 mots | 2 pages
  • Litterature
    2369 mots | 10 pages
  • Micromégas
    2532 mots | 11 pages
  • asiyadé dissertation
    5074 mots | 21 pages
  • Analyse
    18034 mots | 73 pages
  • En quoi le récit littéraire avec les moyens qui lui sont propres est il efficace pour argumenter
    25962 mots | 104 pages
  • les registres
    4279 mots | 18 pages
  • polog
    4666 mots | 19 pages
  • Ob_2d53b6_sujets Annabac Et Autres
    25163 mots | 101 pages
  • Les différents sujet de bac
    25172 mots | 101 pages