Commentaire littéraire "du lac" de lamartine

Pages: 8 (1786 mots) Publié le: 8 mai 2010
Commentaire composé « du Lac » d'Alphonse de Lamartine (1790-1869).

Introduction.

Les Méditations poétiques est un recueil poétique publié en1820 qui regroupe vingt-quatre poèmes. La publication de ce recueil fut un événement littéraire : il est en quelque sorte le premier manifeste du romantisme français. L'auteur, Alphonse de Lamartine, y transcrit ses états d'âme, ses impressions.L'ensemble apparaît comme une sorte de journal intime des expériences vécues entre 1815 et 1820, expériences dont la plus célèbre fut inspirée par Julie Charles, une jeune femme malade de la poitrine rencontrée sur les bords du lac du Bourget, la femme évoquée par le poète dans « Le lac ». Ce poème est le modèle même du poème romantique. Après avoir étudié l'importance de la nature, on verra comment lethème de la fuite du temps occupe également une place essentielle, puis on verra comment face à l'épreuve le poète réagit, comment il donne à entendre une voix particulièrement pathétique.

Développement.

La nature dans « le lac » s'impose par deux aspects : par son caractère grandiose, et par le fait qu'elle apparaît pour le poète comme une sorte de confidente.

On est loin del'alcôve. Dans ce poème, la nature s'étend, se présente comme un vaste, un grandiose paysage digne des tableaux de Caspar David Friedrich. Le lac tout d'abord occupe les strophes 2, 3, 4, 5 ; il est question au vers 6 des « flots chéris », au vers 11 de « tes ondes », au vers 16 de « tes flots harmonieux » . Ensuite la nature tout entière envahit la fin du poème. Ainsi le poète apostrophe celle-ci àtravers une énumération : « Ô lac ! rochers muets ! grottes ! forêt obscure ! » qui appelle une autre courant sur les quatre dernières strophes : « tes riants coteaux », « dans ces noirs sapins, et dans ces rocs sauvages », « dans le zéphyr », « dans l'astre au front d'argent », « le vent », « le roseau ». Le paysage offre un horizon immense qui va du petit, « le roseau » à l'infiniment grand, leciel avec la lune, « l'astre au front d'argent », une nature aussi bien minérale que végétale, une nature des trois éléments comme l'air avec le « zéphyr », comme la terre avec « la grotte », comme l'eau avec « le lac », une nature absolue, une nature du « tout » qui fait appel à un grand nombre de sens, trois exactement, l'ouïe, la vue et l'odorat : « Que tout ce qu'on entend, l'on voit ou l'onrespire ». La nature, a elle seule occupe la moitié du poème, huit strophes sur seize.

Cette nature majestueuse ne se s'inscrit pas dans le poème seulement comme un décor. Elle est bien plus pour le poète dans la mesure où elle apparaît à travers le lac comme une confidente. Dès la deuxième strophe, le poète interpelle le lac par une apostrophe, « Ô lac ». L'impératif « regarde ! » et letutoiement systématique marqué par les pronoms, « Où tu la vis s'asseoir », « tu te brisais », « t'en souvient-il », instaurent entre les deux une véritable intimité, un véritable tête à tête puisque le poète « vient seul ». On est proche de la prosopopée. Le lac est de cette façon personnifiée et apparaît comme un confident recueillant les souvenirs et les sentiments du poète.

Dans cette natureimmense le poète se recueille et médite sur la condition humaine, sur la finitude de l'homme. L'évocation des jours heureux, l'évocation des souvenirs pose alors la question de la fuite du temps, un thème ici obsédant que le poète rend véritablement tangible.

L'une des caractéristiques les plus marquantes du romantisme tient avant tout à l'expression des sentiments personnels, notamment auxinterrogations métaphysiques que se posent alors les écrivains romantiques. D'une façon exemplaire, presque totale, Alphonse de Lamartine s'empare de la question du temps qui passe. Cette question l'obsède, le tourmente. C'est une métaphore marine, imposante, elle aussi grandiose, qui dès le tout début donne le ton : « Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges  / Jeter l'ancre un seul jour ? ». La...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire littéraire "le lac" de lamartine
  • Commentaire le lac de lamartine
  • COMMENTAIRE L, LE LAC, LAMARTINE
  • Commentaire du lac de lamartine
  • Commentaire composé "le lac" de lamartine
  • Commentaire "le lac" de lamartine
  • Commentaire le lac lamartine
  • Commentaire composé sur le lac de lamartine

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !