Commentaire littéraire sur don juan

Pages: 9 (2141 mots) Publié le: 20 avril 2011
Ecriture: Commentaire du texte de Molière

Dom Juan est écrit par Molière en 1665, date de l’apogée de Classicisme, époque où la censure est très présente et la pression est forte. Molière aura écrit Tartuffe un an auparavant et celui-ci sera interdit par le roi sous la pression des dévots, sentis visés par certains propos. Molière ne s’attarda pas sur ce sujet est écrit Dom Juan en suivant sapensée et en s’inspirant, comme d’autres, de la pièce espagnole de Tirso de Molina. La première représentation de la pièce en février 1665 eu un très grand succès mais fut retirée des affiches assez rapidement c’est-à-dire après sa 15ème représentation sous une trop grande pression. Elle fut retravaillée et réécrite après la mort de Molière en 1675 et imprimée en 1682. Tout au long de l’œuvre ondécouvre de nouvelles facettes du personnage principal. Un acte est consacré pour chacune d’elles. Molière aura sans aucun doute voulu rendre Don Juan de plus en plus détestable aux yeux du spectateur. L’extrait de l’œuvre auquel nous nous intéresserons est un passage de la seconde scène de l’acte premier. Dans cette tirade Don Juan défend sa philosophie d’esprit et justifie ses actes auprès deSganarelle. Il s’agira donc d’abord d’observer le discours de Don Juan dont le but est convaincre et se justifier. Et par la suite nous étudierons l’incohérence de la philosophie de Don Juan.

* * *

C’est dans un premier temps, un discours pour convaincre et se justifier qu’emploie Don Juan dans cette tirade. Il utilisera différents procédés qui ne seront pas toujours concluants.
Toutd’abord Don Juan s’exprime par un discours argumentatif, dont la présence du registre polémique est grande, pour sa défense personnelle. Le registre se traduit principalement par l’effet qu’il rejette. Ce passage est vu comme une arme de confrontation, une confrontation d’idées. Don Juan défend ses idées qui sont en contradiction avec les idées classiques attendues. En exprimant ses idées qui sont dene pas avantager la première « belle » rencontrée et donc d’offrir par « justice » tout ce dont il est capable de donner aussi aux autres « belles ». Il se forme une antithèse dans ces propos. Don Juan voit l’infidélité comme une forme de justice qui sont deux valeurs qui s’opposent complètement, à l’époque et aujourd’hui encore, dans les règles et les écrits religieux. Don Juan emploiera des motsdévalorisants visant à disqualifier la fidélité, le « faux honneur d’être fidèle » à la ligne 3; les personnes fidèles sont qualifiées de « ridicules » à la ligne 5. L’exagération est aussi utilisée par le biais des hyperboles, « on renonce au monde » à la ligne 1; « s’ensevelir pour toujours dans une passion » à la ligne 3; « être mort » à la ligne 3. Dans son discours Don Juan passera de lapremière personne du singulier à la troisième. Ce procédé permet de généraliser le sujet et les personnes concernées et à tendance à inclure l’auditeur dans l’action et les faits. Grâce à cette technique la faute n’est plus seulement sur Don Juan mais aussi sur toute la gente masculine en général. L’oxymore « douce violence » à la ligne 8 permet à Don Juan d’atténuer ses faits. Tous ces procédésmettent en valeur les idées de Don Juan et font l’éloge de l’infidélité.
Suite à ce discours argumentatif, c’est donc l’idée de l’éloge de l’infidélité que suggère le texte. Durant toute la première partie de la tirade, Don Juan dévalorise la fidélité et les personnes fidèles aux yeux du spectateur. Il emploiera des hyperboles et des mots dévalorisants cités précédemment dans le but de cettedévalorisation. Il ira jusqu’à comparer la fidélité avec la mort à la ligne 3 « être mort ». La comparaison de l’infidélité avec la justice sert d’excuse et de raison à Don Juan. D’après lui il est infidèle certes, mais être fidèle n’apporte rien et au contraire n’est qu’une corvée, voire un fardeau. De plus comme il agit par justice cela ne peut pas lui être reproché. Il voit la fidélité comme...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire sur don juan
  • Commentaire don juan
  • Commentaire sur don juan
  • Commentaire littéraire don juan de molière, acte v, scènes 5 et 6
  • DON JUAN COMMENTAIRE COMPOSE
  • Commentaire Don Juan
  • commentaire don juan
  • Commentaire don juan

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !