Commentaire littéraire tirade de phèdre (racine) acte i, scène 3

1776 mots 8 pages
PHEDRE
Mon mal vient de plus loin. A peine au fils d’Egée
Sous les lois de l’hymen je m’étais engagée,
Mon repos, mon bonheur semblait être affermi,
Athènes me montra mon superbe ennemi.
Je le vis, je rougis, je pâlis à sa vue ;
Un trouble s’éleva dans mon âme éperdue ;
Mes yeux ne voyaient plus, je ne pouvais parler,
Je sentis tout mon corps et transir et brûler.
Je reconnus Vénus et ses feux redoutables,
D’un sang qu’elle poursuit tourments inévitables.
Par des vœux assidus je crus les détourner :
Je lui bâtis un temple, et pris soin de l’orner ;
De victimes moi-même à toute heure entourée,
Je cherchais dans leurs flancs ma raison égarée.
D’un incurable amour remèdes impuissants !
En vain sur les autels ma main brûlait l’encens :
Quand ma bouche implorait le nom de la déesse,
J’adorais Hippolyte, et le voyant sans cesse,
Même au pied des autels que je faisais fumer,
J’offrais tout à ce dieu que je n’osais nommer.
Je l’évitais partout. O comble de misère !
Mes yeux le retrouvaient dans les traits de son père.
Contre moi-même enfin j’osai me révolter :
J’excitai mon courage à le persécuter.
Pour bannir l’ennemi dont j’étais idolâtre,
J’affectai les chagrins d’une injuste marâtre ;
Je pressai son exil, et mes cris éternels
L’arrachèrent du sein et des bras paternels.

(acte I, scène3)

1/ Périphrase désignant Thésée.
2/ Orgueilleux : hautain, vouant un culte à Diane, déesse de la pureté, Hippolyte semble dédaigner l’amour et la femme.
3/ Pratique divinatoire.
4/ Cœur.

Intro : Racine est un auteur dramatique du XVIIème siècle qui a porté la tragédie classique au sommet de la littérature sous le règne de Louis XIV. Avec la pièce Phèdre, dont nous avons un extrait, il signe sa dernière tragédie inspirée de l’Antiquité. L’héroïne éponyme, poursuivie par la vengeance de Vénus, est habitée d’une passion destructrice pour le fils de son mari Hippolyte. Dans notre extrait, elle confesse son amour coupable à sa

en relation

  • Kikouuu
    878 mots | 4 pages
  • DOCUMENT questonnaire
    3521 mots | 15 pages
  • Phedre
    3285 mots | 14 pages
  • Sequence 4
    1065 mots | 5 pages
  • GP Phedre Racine
    17478 mots | 70 pages
  • Commentaire Composé Phèdre Acte I scène 3
    1457 mots | 6 pages
  • Commentaire phèdre, acte i, scène 3
    1184 mots | 5 pages
  • Racine
    22746 mots | 91 pages
  • Fedre
    1461 mots | 6 pages
  • Lecture analytique de phèdre
    6671 mots | 27 pages