Commentaire litteraire de la piece de théatre knock

1208 mots 5 pages
COMMENTAIRE LITTERAIRE SUR LA PIECE DE THEATRE : « KNOCK » | |
Les trois axes sont : → La mise en place d’une démarche didactique
→ L’arme de la persuasion → Une curieuse et inquiétante conception de la médecine

Problématique : Nous analyserons de quelle manière Knock va-t-il s’y prendre pour gagner sa vie grâce à la médecine.

Cette pièce de théâtre est une pièce de Jules Romains écrite et représenté à Paris en 1923. Dans cette pièce, l’auteur à employer un style comique et satirique. L’histoire débute sur une rencontre entre Parpalaid qui est l’ancien médecin du village et Knock le personnage principal a qui Parpalaid prête son local car il quitte Saint Maurice la ville ou il vivait. Nous rencontrerons aussi au cour de cette pièce un instituteur se nommant Bernard avec qui Knock s’entretiendra et également ces riches patients sur qui il pourra profiter afin de gagner sa vie et bien d’autres personnes encore… Tout d’abord nous analyserons la mise en place d’une démarche didactique, ensuite nous nous intéresserons sur la façon dont Knock arrive à persuader l’instituteur puis nous finirons sur une curieuse et inquiétante conception de la médecine.

Pour commencer, Knock s’entretien avec Bernard l’instituteur car il est influant, tout comme Knock il est garant du savoir comme dans les lignes 1 à 5 : « Bonjour Monsieur Bernard… mon prédécesseur » qui prouve leur rencontre. Knock profite de cette occasion pour mener à bien son « projet » et le convaincre de collaborer avec lui, comme dans les lignes 6 à 16 : « La collaboration ? … même pendant ma période d’installation ». Pour lui, il touche une personne qui reste quelqu’un de vraisemblable grâce à son métier qui permet de faire paraître une personne très intelligente et peut donc pousser principalement les parents à rendre chez le médecin ce qui permet à Knock d’avoir des patients mais surtout d’inquiéter Bernard sur le fait qu’il n’avait pas de « bon »

en relation

  • Devoir type bac
    4467 mots | 18 pages
  • Ubu roi
    3400 mots | 14 pages
  • DomJuanrevolte
    3751 mots | 16 pages
  • Corpus de texte le théatre
    2150 mots | 9 pages
  • Etude de la controverse de valladolid
    1095 mots | 5 pages
  • Analyse
    18034 mots | 73 pages
  • En quoi le récit littéraire avec les moyens qui lui sont propres est il efficace pour argumenter
    25962 mots | 104 pages
  • Un homme et son péché
    2594 mots | 11 pages
  • Ob_2d53b6_sujets Annabac Et Autres
    25163 mots | 101 pages
  • Les différents sujet de bac
    25172 mots | 101 pages