Commentaire Médée (Acte II - Scène 2)

785 mots 4 pages
Médée, Acte II Scène II (L445 – L506),
Corneille

Problématique : Comment la passion de Médée se heurte-t-elle au pouvoir de Créon ?

I – Un conflit inégal

A – Le préjudice de Créon

Créon est l’auteur de préjudice sur la personne de Médée, ce sont des tords qui le lui inflige. Il refuse de lui livrer Jason. Il lui ordonne de quitter Corinthe, elle n’aura donc plus par conséquent d’asile. Il la prive également de ses enfants. A la fin de la scène il l’a prive aussi de parole et lui fait quitter la scène. Il lui enlève donc le droit de contester et donc d’exister.

B – Un conflit violent

Il y a de la violence dans leurs propos, à la ligne 451 il n’y a pas de réponse. Au lieu de lui répondre, il lui demande de quitter les lieux. Médée rétorque par une phrase ironique « Quand ca me plaira, que Jason m’y remette ». Elle prétend obéir en acceptant de revenir avec Jason. Il y a un petit échange sur deux lignes, ce mécanisme va se reproduire. Créon répond avec des ordres et Médée avec de plus en plus de sarcasme. Créon fait semblant de l’écouter et ne renforce que ses idées. « Quelle grâce! », il lui accorde 24h de replis. La violence passe par le fait qu’ils se coupent la parole, il y a une accélération du duel vers la fin comme s’il ne se supporte pas.

C – Un procès injuste

Créon a déjà pris sa décision, il est donc impossible de le faire changer d’avis. Médée se heurte à un mur d’impuissance. On observe bien la différence de traitement que Créon fait preuve entre Jason et Médée. Médée s’associe à Jason alors que Créon les dissocient. « L’un est votre couronne, l’autre est votre supplice » : c’est un parallélisme. Il y a un déséquilibre entre le roi et la femme outragée. Il y a de la force en Créon et de la faiblesse en Médée.

II – Créon, ou la détermination d’un roi

Créon demande à Médée de partir.

A – Créon est de plus en plus pressant

Créon se rend compte que Médée lui résiste. Il va essayer de justifier sa décision en insistant

en relation

  • Corneille Bac Corriger
    704 mots | 3 pages
  • medee
    3183 mots | 13 pages
  • Phedre
    3285 mots | 14 pages
  • DOCUMENT questonnaire
    3521 mots | 15 pages
  • Analyse medee senque
    11610 mots | 47 pages
  • Corpus bac blanc
    1920 mots | 8 pages
  • le misanthrope : analyse
    7907 mots | 32 pages
  • diserte sur le corpus corneille
    9934 mots | 40 pages
  • Cours
    33911 mots | 136 pages
  • 106 Corneille
    31404 mots | 126 pages