Commentaire madame de la carlière

Pages: 7 (1717 mots) Publié le: 16 novembre 2010
Commentaire de Texte

Madame de La Carlière
Diderot

Le conte philosophique est un genre littéraire utilisé par les philosophes du siècle des Lumières, le 18ème siècle, pour instruire de façon plaisante les lecteurs. Diderot, qui fait partie de ces auteurs, a écrit le conte « Madame de La Carlière » en 1773 pour illustrer les dangers du jugement public sur les actions des hommes. Ce contemet en scène une jeune veuve qui fait jurer fidélité absolue à son second mari devant témoins comme condition du mariage, celui-ci ne tient pas son engagement, elle le condamne sans appel et lui annonce publiquement sa séparation définitive. L'opinion publique commencera par lui donner tort puis, devant ses malheurs, lui donnera raison jusqu'à sa mort. L'extrait étudié se situe au moment oùl'opinion publique penche en faveur de Madame de La Carlière. L'opinion publique s'émeut des apparences et est prête à condamner et juger les individus mais a-t-elle vraiment tous les éléments pour juger de façon équitable ? Diderot nous montre le point de vue de l'opinion publique sur Desroches, le mari infidèle, puis sur la femme trompée, Madame de La Carlière, et enfin nous donne le point de vueobjectif par l'intermédiaire du narrateur qui rétablit la vérité. L'utilisation du dialogue par Diderot lui permet de montrer de façon vivante les échanges de point de vue.

L'opinion publique juge les autres sur les apparences de façon subjective et légère :
Les gens débattent le pour et le contre sur ces questions graves concernant Desroches et Madame de La Carlière tout en ayant desoccupations de loisirs et en prenant plaisir à ragoter :
« Tandis qu'on s'amusait...en faveur de Madame de La Carlière . »
Diderot montre bien ironiquement et avec dérision avec quel amusement l'opinion publique débat le pour et le contre. L'opinion est en train de changer après avoir été contre Madame de La Carlière, elle devient en sa faveur :
« La balance penchait... Madame de La Carlière. »L'opinion est changeante car elle n'est ni rationnelle ni fondée sur la réalité mais elle est émotionnelle et dépend du regard porté sur les personnes jugées.
On donne raison à Mme de La Carlière contre son mari et on la plaint de son malheur :
« Cette pauvre Madame de La Carlière...on n'y tient pas ».
Madame de La Carlière est considérée comme la victime, elle est devenue tellement faible etmalheureuse qu'elle n'a plus de lait pour allaiter son enfant qui est en meure. On s'émeut de sa santé et on donne tous les torts à Desroches. Diderot s'étend beaucoup moins à détailler l'opinion publique sur Madame de La Carlière que sur Desroches, comme pour montrer que le vice est plus intéressant
à commenter que la vertu. Au début du conte on jugeait sévèrement l'attitude intransigeante deMadame de La Carlière, on disait que l'infidélité est une faute pardonnable. Mais au fur et à mesure et arrivé à ce moment du texte, les rôles sont inversés, tous les torts sont donnés à son mari.
En apparence Desrosches se comporterait mal avec sa femme puisqu'il ne cherche pas par tous les moyens à se faire pardonner :
« Si cette femme lui était un peu chère...meure ».
l'opinion publique enrajoute encore en supposant que Desroches passe son temps à s'amuser avec de mauvaises fréquentations pendant que sa femme dépérit :
«  Le jour il court la forêt...avec des espèces comme lui .»
l'opinion publique utilise un vocabulaire peu élogieux, presque injurieux à propos de Desroches :
« Avec des espèces comme lui ».
Diderot utilise une figure de style pour illustrer la sauvagerie et lacruauté de Desroches, la métaphore du tigre :
« Ne me parles pas des hommes, ce sont des tigres.»
Le champ lexical de la monstruosité est utilisé :
« tigre..., monstre, ...crapuler... »
On le rend même responsable de tous les malheurs de sa femme comme si son infidélité avait entraîné une suite de drames, à commencer par la mort de leur enfant :
«  Madame de La Carlière fut obligée de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Madame de la carlière
  • Madame de la carlière
  • Madame de la carliere
  • Madame de la Carlière : ambiguïté
  • Madame de la carlière de diderot
  • Commentaire madame bovary
  • Commentaire de texte madame bovary
  • Commentaire madame bovary

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !