Commentaire michel troper

3470 mots 14 pages
COMMENTAIRE N°1 – Droit Constitutionnel
-------------------------------------------------
Séance 6, La Révolution, Le Consulat, l’Empire.
-------------------------------------------------

« Il y a dans chaque Etat trois sortes de pouvoirs : la puissance législative, la puissance exécutrice des choses qui dépendent du droit des gens, et la puissance exécutrice de celles qui dépendent du droit civil. »
Montesquieu, De l’Esprit des Lois, Livre XI, chapitre VI- Le droit d’Angleterre.

Le texte présenté est un extrait de Terminer la Révolution. La Constitution de 1795, Histoire des constitutions françaises, écrit par Michel Troper et publié en 2006 par les éditions Fayard. Né en 1938, Michel Troper est un juriste français contemporain, qui enseigne actuellement le droit constitutionnel à l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense.
Parmi ses ouvrages les plus renommés, on peut citer Droit Constitutionnel, publié chez L.G.D.J., fruit d’une étroite collaboration avec Francis Hamon, lui même juriste et universitaire.
Terminer la Révolution est une « étude » historique, politique et juridique qui, en se fondant essentiellement sur la Constitution de 1795, retrace l’histoire des différentes constitutions françaises à partir de la première, en date du 3 septembre 1791, les corrélant à leur contexte socio-culturel et aux bouleversements politiques qui les ont accompagnées.
Le ton employé se veut descriptif, explicatif et en ce sens scientifique. Les notions « explicatives et scientifiques » sont étroitement liées. En effet, l’étude étant publiée en 2006, soit trois siècles après les évènements relatés et commentés par son auteur, le regard posé par ce dernier sur les faits qu’il décrit bénéficie du recul et des modernités constitutionnelles de son temps. Ainsi, avec Terminer la Révolution. La Constitution de 1795, Michel Troper développe un raisonnement de type analytique.

Deux doctrines philosophiques ont inspiré ou défini les modes de gouvernement au

en relation

  • Commentaire "séparation des pouvoirs" michel troper
    1764 mots | 8 pages
  • Commentaire de texte sur un extrait de michel troper
    1522 mots | 7 pages
  • Théorie des idéologies et production artistique
    5243 mots | 21 pages
  • Michel tremblay
    43737 mots | 175 pages
  • Etat de l'art
    3372 mots | 14 pages
  • La justice est aveuglen
    2412 mots | 10 pages
  • Stupeur et t
    1477 mots | 6 pages
  • Albert camus
    1264 mots | 6 pages
  • Vendredi ou les limbes du pacifique
    15692 mots | 63 pages
  • La dissertation économique
    10885 mots | 44 pages