Commentaire phèdre, acte i, scène 3

Pages: 5 (1184 mots) Publié le: 9 février 2011
Commentaire littéraire « Les aveux de Phèdre »
Racine, Phèdre, 1677, Acte I, scène 3

Cet extrait est tiré de la pièce de théâtre Phèdre qui a été écrite par Racine en 1677. Dans cette extrait, Phèdre, par une longue tirade, avoue à sa confidente Œnone la passion interdite qu’elle éprouve pour Hippolyte son beau-fils. En quoi Racine, dans cet extrait, en décrivant la passion amoureuse queressent Phèdre envers Hippolyte laisse-t-il envisager le destin tragique de celle-ci? Tout d’abord, cette tirade exprime la naissance d’une passion amoureuse où l’amour devient maladif et puissant tel un amour divin. Cet extrait expose ensuite la fatalité dont laquelle Phèdre est victime et contre laquelle elle ne peut rien.

Cet extrait relate l’apparition de la passion amoureuse de Phèdre et sesmanifestations.
Phèdre est victime de cet amour comme si elle était victime d’une maladie. En effet, les expressions au vers 1 « mon mal » et au vers 15, « incurable amour » sont des métaphores de la maladie. On remarque dans un premier temps les symptômes physiques de cet amour maladif. Pour commencer, le vers 5 « je le vis, je rougis, je pâlis à sa vue » présente un premier symptôme qu’estles changements de couleur du visage. Dans cette phrase le verbe « rougis » est opposé au verbe « je pâlis », c’est une antithèse. De plus cette phrase présente une assonance en « i ». Ce vers montre ainsi la succession d’états contradictoires chez Phèdre et l’assonance en « i » en renforce en le rythme. Ensuite, d’autres perturbations sont décrites au vers 7 « Mes yeux ne voyaient plus, je nepouvais plus parler », Phèdre est donc aveuglée par sa passion et elle en perd également la parole. Enfin, le ver 8 « je sentis tout mon corps et transir et brûler » décrit lui aussi de nouveaux troubles physiques, on retrouve ici une seconde antithèse avec « transir » et « brûler ». La passion fait ressentir à Phèdre des sensations extrêmes. On remarque aussi une répétition du « et » qui insiste surce paradoxe.
Ensuite, la passion amoureuse de Phèdre entraîne chez elle d’importants troubles moraux, celle-ci perd le contrôle d’elle-même. En effet, au vers 6 les expressions « trouble » et « mon âme éperdue » révèlent l’égarement dans l’esprit de Phèdre. Celle-ci perd la raison comme l’exprime le vers 14 «  je cherchais dans leurs flancs ma raison égarée ». De plus, il y a dans ce vers uneopposition entre « je cherchais » et « ma raison égarée » ce qui met en avant le désordre présent dans d’esprit de Phèdre. Que ce soit parmi les troubles moraux ou les troubles physiques, l’amour de Phèdre se manifeste donc par une série de paradoxes, qui dévoilent en fait l’intensité et la complexité de cet amour.
D’autre part la passion amoureuse de Phèdre est aussi exprimée par l’idéalisationd’Hippolyte. En effet Phèdre, dans sa tirade, dévoile sa passion envers Hyppolyte en le considérant tel un dieu qui la domine. Racine emploie à cet effet un nombre important de termes religieux. C’est ainsi que Phèdre affirme au vers 18 « j’adorais Hippolyte » ou encore au vers 20 «  j’offrais tout à ce dieu », dieu est donc ici une métaphore de Hippolyte. De plus, au vers 25 «  Pour bannir l’ennemidont j’étais idolâtre » une antithèse est crée avec « ennemi » et « idolâtre ». Il y a donc ici l’apparition d’un contraste avec un amour qui est idolâtre mais qui est interdit.
Ainsi cet extrait dévoile l’intense passion qu’éprouve Phèdre envers son beau-fils. Mais il révèle surtout de nombreux paradoxes et contrastes qui divisent intérieurement Phèdre et qui vont l’amener à être victime d’unedestinée tragique.

En effet, Racine fait de Phèdre un personnage de tragédie qui est victime de la fatalité.
Tout d’abord, Phèdre tente par différents moyens de fuir cet amour qui lui est interdit par l’honneur, Hippolyte étant son beau-fils. D’emblée, nous pouvons remarquer qu’elle essaie de détourner la malédiction de la déesse Vénus dont elle pense être victime et qu’elle évoque...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire de texte : phèdre, acte i, scène 3
  • Commentaire Composé Phèdre Acte I scène 3
  • Plan commentaire phèdre acte i scène 3
  • Commentaire de texte : phèdre, acte i, scène 3
  • Commentaire phedre acte i scène 3
  • Commentaire composé : Phèdre, Acte I, scène 3
  • Commentaire phèdre acte i, scene 3
  • Phèdre, acte i, scène 3

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !