Commentaire phèdre de racine

Pages: 10 (2376 mots) Publié le: 28 janvier 2012
Phèdre marque le retour de Racine au sein de sa carrière de dramaturge, avec un sujet de nouveau emprunté à la mythologie grecque. Phèdre reflète en tout points les spécificités du tragique racinien, toutes poussées au paroxysme. La passion y est féroce et inadmissible, à savoir l'inceste. Les conflits y opposent des êtres que tout devrait unir et le destin s'acharne contre les héros tragiques.Racine a voulu revenir aux sources de la tragédie antique. Ses premières pièces ont défiés le goût de son siècle, habitué aux beaux sentiments des héros cornéliens. Refusant tout optimisme accommodant, Racine veut renouer avec un lieu théâtral sobre, dénudé, où la créature humaine est livrée d'un combat inégal avec la fatalité. Cette vision est sans doute influencée par la formation janséniste deRacine. Les hommes modernes ont toujours été fascinés par la tragédie racinienne et par Phèdre en particulier. Plutôt que d'insister sur le « pêché originel » chrétien à la façon de Corneille, ils perçoivent dans Phèdre le poids de l'hérédité. Dans la préface de 1677, Racine évoque ses sources, et principalement le poète grec Euripide (484-406 avant J-C), qui auparavant dans sa tragédie Hippolyteavait traité le mythe de Phèdre où cette dernière brûlait d’amour pour ce dernier, et où les passions du héro étaient l’objet des ses tourments. Dans cette pièce, le héros est poursuivi par la déesse de l'amour, Aphrodite, qui dès les premiers vers clame sa fureur d'être délaissée par le jeune homme au profit d'Artémis. Dans Phèdre de Racine, c’est Vénus, déesse de l’amour, de la séduction et de labeauté, qui s'acharne contre la famille de la reine. Cette fatalité prend ainsi la forme d’une haine implacable attachée à toute la descendance de Phèdre. Sénèque, philosophe et poète romain du premier siècle après J-C, est également l'auteur d'une tragédie consacrée à ce sujet. Le récit de Théramène, dans toute son horreur, doit beaucoup à cette source sur laquelle Racine insiste moins. Lesravages de la passion comme maladie de l'âme furent l’objet de nombreuses pièce de la tragédie classique du XVIIème siècle, qui prend ses sources au temps de la Grèce Antique et de nombre de ses sujets, à savoir les évènements mythologiques, qui se doivent de susciter la terreur et la pitié chez le spectateur. Cette purgation des passions, définie dans La Poétique, Aristote indique que les héros detragédie sont l’objet d’une force extérieur et qu’ils subissent une véritable soumission aux passions, bien qu’il lutte vainement pour suivre leur raison. Cet extrait de la scène 3 de l’acte I, laisse Phèdre seule avec sa confidente. C’est l’occasion pour l’héroïne de faire le point sur sa situation et de faire des aveux auprès d’Œnone, qui semble rentrer en communion avec les souffrances de Phèdre.Cette scène est par ailleurs une opportunité inouïe pour Racine, de dresser la fatalité des passions, auxquelles fait face l’héroïne tragique, ainsi que de ses conséquences physiques sur cette dernière.

Ce type de scène entre une héroïne tragique et sa confidente, fréquent dans la tragédie classique, permet d'allier les informations nécessaires à l'intelligence de l'action et un certainnaturel, conformément à la règle de vraisemblance du théâtre classique, visant à élaborer au sein de la pièce une seule et unique intrigue plausible et réalisable pour que le spectateur puisse s’identifier aux personnages. Cette scène marque la fin de l'exposition, où Phèdre apparaît, languissante et désirant mourir. Elle est accompagnée de sa confidente Œnone, à qui elle finit par révéler son amourcoupable et vainement combattu pour Hippolyte, son beau-fils.
Œnone est un personnage secondaire qui jour un rôle fondamental dans la pièce. Elle apparaît comme la face d'ombre de Phèdre mais ne se cantonne pas à ce rôle. Les liens qui unissent Œnone et sa maîtresse sont très forts. Nourrice aimée, Œnone est la confidente par excellence, ce qui permet à l’auteur de dévoiler la véritable...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire racine-phèdre
  • Commentaire phèdre de racine
  • Commentaire de phèdre, racine
  • Commentaire composé racine phèdre ;
  • Racine phèdre actev scène7 commentaire
  • Phèdre, racine, acte iii commentaire
  • Commentaire composé
  • Commentaire acte iv, scène 6 de phèdre de racine

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !