Commentaire poeme charles cross

Pages: 18 (4465 mots) Publié le: 14 mars 2013
Classiques

& Contemporains

90 poèmes classiques et contemporains

LIVRET DU PROFESSEUR
établi par

N ATHALIE L EBAILLY M ATTHIEU G AMARD
professeurs de Lettres

SOMMAIRE
DOCUMENTATION COMPLÉMENTAIRE
Ballades
................................................................................................................... 3......................................................................................... 10

Belles matineuses Arts poétiques

Tombeaux .............................................................................................................. 12
................................................................................................... 16

POUR COMPRENDRE : quelques réponses, quelques commentaires
Étape 1 Des formes fixes auxconfins du vers ............................. 19 Étape 2 Histoire littéraire .......................................................................... 21 Étape 3 Les lieux de la poésie (1) ....................................................... 22 Étape 4 Les lieux de la poésie (2) ...................................................... 23 Étape 5 Poésie et argumentation........................................................ 23 Étape 6 L’humour en poésie ................................................................... 24 Étape 7 Le poète et son art ...................................................................... 24 Étape 8 Échos poétiques .......................................................................... 24

Conception : PAO Magnard, Barbara Tamadonpour Réalisation : NordCompo, Villeneuve-d’Ascq

3

DOCUMENTATION COMPLÉMENTAIRE
Ballades
Victor Hugo, Odes et ballades (1826) Ballade dixième : À un passant
Au soleil couchant, Toi qui vas cherchant Fortune, Prends garde de choir ; La terre, le soir, Est brune. L’océan trompeur Couvre de vapeur La dune. Vois : à l’horizon, Aucune maison ! Aucune ! Maint voleur te suit ; La chose est, la nuit, Commune. Les damesdes bois Nous gardent parfois Rancune. Elles vont errer ; Crains d’en rencontrer Quelqu’une. Les lutins de l’air Vont danser au clair De lune.

La chanson du fou. Voyageur, qui, la nuit, sur le pavé sonore De ton chien inquiet passes accompagné, Après le jour brûlant, pourquoi marcher encore ? Où mènes-tu si tard ton cheval résigné ? La nuit ! – Ne crains-tu pas d’entrevoir la stature Dubrigand dont un sabre a chargé la ceinture, Ou qu’un de ces vieux loups, près des routes rôdants, Qui du fer des coursiers méprisent l’étincelle, D’un bond brusque et soudain s’attachant à ta selle, Ne mêle à ton sang noir l’écume de ses dents ?

4

Ne crains-tu pas surtout qu’un follet à cette heure N’allonge sous tes pas le chemin qui te leurre, Et ne te fasse, hélas ! ainsi qu’aux anciens jours,Rêvant quelque logis dont la vitre scintille Et le faisan, doré par l’âtre qui pétille, Marcher vers des clartés qui reculent toujours ? Crains d’aborder la plaine où le sabbat s’assemble, Où les démons hurlants viennent danser ensemble ; Ces murs maudits par Dieu, par Satan profanés, Ce magique château dont l’enfer sait l’histoire, Et qui, désert le jour, quand tombe la nuit noire, Enflamme sesvitraux dans l’ombre illuminés ! Voyageur isolé, qui t’éloignes si vite, De ton chien inquiet la nuit accompagné, Après le jour brûlant, quand le repos t’invite, Où mènes-tu si tard ton cheval résigné ? 22 octobre 1825

5

Théodore de Banville, Trente-six ballades joyeuses (1861-1873) XXX - Ballade de la sainte Buverie Hume le piot sans trêve, biberon. Le Tourangeau, le poëte au grand cœur,Maître François, le sage vigneron Qui parmi nous fut comme un dieu vainqueur, Maître François, riant, joyeux, moqueur, Comme un Bacchus debout sur son pressoir, Écrase encor le raisin du terroir Et du sang rose emplit son broc divin. As-tu soif ? bois la vie et bois l’espoir, C’est Rabelais qui nous verse du vin. Nous boirons tous, l’ouvrier, le patron Et l’usurier de nos sous escroqueur, Et le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire du poème « l'horloge » de charles baudelaire
  • "A une passante" poème de charle baudelaire commentaire litteraire
  • Commentaire poème
  • Commentaire du poeme
  • Analyse du poème La Musique de Charles Baudelaire
  • Analyse du poeme recueillement de Charles Baudelaire
  • Exemple de poème en alexandrin de charles beaudelaire
  • Commentaire du poème de primo levi

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !