Commentaire remarque 119 "Les Jugements" issue de "Les Caractères" de La Bruyère

1546 mots 7 pages
La Bruyère est un écrivain moraliste du XVIIème siècle. Il écrivit un recueil de textes intitulé « Les Caractères ou les Mœurs de ce siècle », mais son nom complet est « Les Caractères de Théophraste, traduits du grec, avec les Caractères ou les Mœurs de ce siècle. ». Cette collection de sentences et maximes est constituée d'observations sur la société du Siècle d'Or. C'est une satire de la cour, de la noblesse, de l'aristocratie, du clergé et même du roi. Le début de la publication de ces textes ou « remarques » date de 1688. Il y eut neuf éditions, chacune étant composées de plusieurs remarques. Nous nous intéresserons plus précisément à la remarque 119 qui a pour titre « Les Jugements », tiré de la septième livraison, publiée en 1691.L'extrait de texte que nous allons étudier souligne l'absurdité de la guerre. Certaines espèces animales sont comparées avec l'espèce humaine. La sottise de l'être humain et, son énorme prédisposition pour l'auto-extermination, sont critiquées, pour par la suite, aboutir à une énumération complète d'équipements d'artillerie qu'utilisait l'Homme à cette époque. La Bruyère insiste sur les effets de ces armes dévastatrices. Tout au long de cet extrait, l'auteur dénonce l'orgueil de l'homme, avec une apparente désinvolture. Nous étudierons tout particulièrement l'ironie du texte : dans un premier temps nous montrerons que la comparaison des animaux et des hommes contribue à dénoncer la guerre. Dans un deuxième temps, nous démontrerons que la dénonciation de « l'art militaire » conduit au constat de l'horreur et de l'absurdité de toutes les guerres.

Dans les premières phrases du texte étudié, La Bruyère évoque la descente d'un faucon mâle sur une perdrix. Il cite une personne en général, il utilise le pronom personnel « Vous », il s'adresse donc au lecteur : « Voilà un bon oiseau. ». C'est du discours rapporté (discours direct). Ensuite il évoque le combat entre un lévrier et un lièvre. Toujours avec la même construction grammaticale

en relation

  • Sara_Nezic_Diplomski
    30960 mots | 124 pages
  • Manager en toutes lettres
    152562 mots | 611 pages
  • 2009 eyrolles manager en toutes lettres MANAG
    142989 mots | 572 pages
  • Marketing
    142999 mots | 572 pages
  • Caractères
    156382 mots | 626 pages
  • Magnard
    55205 mots | 221 pages
  • Pascal : image du roi
    110159 mots | 441 pages
  • Corrigé de commentaire
    86681 mots | 347 pages
  • L'argument par l'exemple
    179055 mots | 717 pages
  • manuel de literrature
    91677 mots | 367 pages