Commentaire sartre autrui

Pages: 19 (4579 mots) Publié le: 15 mars 2013
Commentaire de Sartre

A priori, nous désignons communément l'autre comme une personne que je vois, que j'entends, que je touche, qui fait ma "différence" ou qui est posé en face de moi. Nous voyons l'autre d'une manière simpliste, spontanée et approximatif car nous aimons nous rassurer avec les schémas approximatifs (Bergson) : selon le commun des mortels, "l'autre" est tout sauf "moi"... Bien entendu, ce propos peut être très bien renforcé par du nombrilisme, de l'égo centrisme voire du narcissisme ou au contraire affaibli par le concept du groupe (confucianisme/morale confucéenne).
Sartre philosophe existentialiste français du 20ème siècle, dans cet extrait, remet en question la croyance de l'homme pratique car l'autre ne serait-il pas avant tout une condition de monexistence, une condition essentielle à l'acquisition de la connaissance de soi ?
Nous allons voir de "Ainsi l'Homme" à "il faut que je passe par l'autre", dans un premier temps, que l'autre est la condition première à la possibilité de mon être car il me permet de me découvrir, il est en outre une sorte de "miroir".
Dans un second temps, nous traiterons une partie de "L'autre est indispensable" à "pourou contre moi" sur le fait que l'autre est nécessaire sur le chemin de la connaissance de soi.
Enfin, nous approcherons ce texte avec une dernière partie partant de "Ainsi" à "les autres" où l'être est décideur, décideur de ce qu'il souhaite être et devenir mais cela lui permet-il de trouver sa propre identité si les autres sont causes de son être, de sa personnalité et de ses choix ? L'autre,une base à cette identité, jusqu'où ? La recherche d'une identité personnelle est-elle compatible à un monde nourri de subjectivités ? Comment trouver quelque chose de stable qu'est l'identité alors que nous sommes nous-mêmes soumis à des inconstances qui se perpétuent jusqu'à la mort ? Les autres, auteurs et/ou jugeurs de ce que nous sommes et devenons ?

1ère Partie :

Tout d'abord, jedécouvre autrui en même temps qu'autrui me découvre, son existence est la condition de mon existence et inverse "il faut que je passe par l'autre". D'ailleurs cette existence est une découverte, elle était incertaine avant que je ne la découvre. Ici nommé "cogito", le "je pense" ou ma conscience se confond avec le cogito de l'autre. En fait, mon "cogito" est une sorte de moyen pour me jeter àl'extérieur, il exerce ce mouvement sur moi pour que tout de suite je sois en "relation" avec le cogito d'autrui. Chaque conscience joue un rôle de transcendance vers un objet, une chose, elle nous pousse sans cesse vers "le dehors" (comme l'artiste met un pied dans le dehors pour saisir les détails que ne saisit pas l'homme pratique du réel [Bergson], la conscience nous "oblige" en quelque sorte àmettre un pied dans le monde extérieur, l'autre monde : celui qui n'est pas "moi" : même si le problème philosophique en jeu n'est pas le même, s'exerce un "mouvement" vers ...). C'est ainsi que l'autre est condition de mon existence. La conscience donc permet une certaine extériorisation, jusqu'où ? A priori, elle ne permet pas d'acquérir de connaissance (sur soi) ou plus généralement sur l'essencedes choses. Nous avons par habitude de croire spontanément que chacun des traits qui forment, ce que nous appelons communément, caractère ou personnalité, viennent de nous-mêmes ou voire qu'ils nous sont innés, que l'on est né avec (certains penseront qu'il y a possibilité d'évolution et de changement, d'autres penchant vers du fatalisme que leurs caractéristiques sont immuables "que c'est commeça et on y peut rien, "je suis né comme ça") ; nous pensons aussi que nous avons acquis une certaine connaissance de soi grâce et avec l'expérience tel que le revendiquent l'empirisme (Locke par exemple) voire le sensualisme "toute connaissance vient de nos sens et de notre expérience." Ici Sartre affirme que nous en existons en tant que tel à travers les diverses jugements des autres à mon...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire de texte
  • Dissertation Autrui Le M Diateur Sartre
  • La honte devant autrui de sartre
  • Commentaire de sartre
  • Commentaire de sartre
  • commentaire Sartre
  • Commentaire sur sartre
  • Commentaire sartre

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !