Commentaire sur la description de vautrin, de balzac

476 mots 2 pages
Vautrin vit dans la pension Vauquer, où vivent des étudiants et des vieillards, comme le père Goriot. Ils le voient comme un grand homme fort « Voilà un fameux gaillard ». Son corps est décrit, ses muscles, ses mains, pour se focaliser ensuite sur son visage marqué par des « rides prématurées ».
Son caractère est dur, mais son comportement avec les autres pensionnaires fait contraste. Il est souple et liant, il ne déplait pas. Vautrin est toujours près à aider quand une serrure ne marche plus, ce qui montre qu’il est bricoleur.
Vautrin connaît énormement de choses, c’est un homme cultivé. Balzac énumère divers domaines, très variés sur lesquelles Vautrin est incolable « les vaisseaux, la mer, la France, l’étranger, les affaires, les hommes, les événements, les lois, les hôtels et les prisons ». Il offre volontiers ses services aux autres pensionnaires, ainsi Vautrin est vu comme serviable et généreux. A priori, vu de l’exterieur, Vautrin est un homme cultivé et fort. Rien ne laisserait penser qu’il cache quelque chose.

Un lecteur attentif comprend et lit une toute autre description de Vautrin. Tout d’abord, son nom « Vautrin » est employé de façon familière, et fait penser à une brute, ou au verbe se vautrer, qui ont un sens préjoratif. Puis, ses « mains […] fortement marquées aux phalanges par des bouquets de poils touffus et d’un roux ardent » montre l’animalité du personnage, ainsi que ses « favoris peints », Vautrin cherche à dissimuler son véritable visage, et à être discret. Il est trahit par ses favoris qui ne sont pas de la même couleur que ses poils roux. Sa figure prématurement ridée pourrait expliquer les épreuves qu’il a traversé dans sa vie.
« Sa figure […] offrait des signes de dureté que démentaient ses manières souples et liantes » est une antithèse, Vautrin joue un rôle de gentil pour cacher ce qu’il est vraiment. Il est aussi manipulateur et se sert de son charme pour profiter de la bonté des autres, comme il l’a fait avec Madame Vauquer

en relation

  • L'arrestation de vautrin
    400 mots | 2 pages
  • Le discours de vautrin
    532 mots | 3 pages
  • Le discours de vautrin
    354 mots | 2 pages
  • Discours de vautrin à rastignac
    266 mots | 2 pages
  • Vautrin
    291 mots | 2 pages
  • Discours de Vautrin
    1149 mots | 5 pages
  • Le potrait de vautrin
    1134 mots | 5 pages
  • Vautrin
    1135 mots | 5 pages
  • Fiche de lecture père goriot
    1062 mots | 5 pages
  • Discours de vautrin
    719 mots | 3 pages
  • Vautrin
    788 mots | 4 pages
  • Résumé
    453 mots | 2 pages
  • Commentaire illusions perdues
    325 mots | 2 pages
  • Blasfeme
    1549 mots | 7 pages
  • Etude du roman «le père goriot» de balzac
    1389 mots | 6 pages