Commentaire sur le cid

Pages: 3 (692 mots) Publié le: 30 mars 2013
Commentaire sur le Cid

I:L'expression de l'amour.

l’intimité : elle est perceptible dans le jeu des pronoms personnels.
ainsi les deux héros se tutoient : « Sauve ta renommée » v. 968, « jet’adore » v. 972, Va-t-en » v.973.On remarque aussi la fréquence des expressions liant la première et la deuxième personne : « je te poursuis » v 973 , «j'engage ma foi» v 995.
Nous savons aussi quel'union des deux héros se traduit par l'utilisation de la première personne du pluriel «Que de maux et de nos pleurs nous coûteront nos pères» vers 986
«Que notre heur fut si proche» vers 987, malgrèsla situation paroxystique de la scène: Rodrigue ayant tué le père Chimène, elle demande sa mort , l'un et l'autre se déclarent leur sentiment. Le duo amoureux est introduit par la célèbre litote: «vaje ne te hais point» vers 963 ce qui permet a Chimène de révéler, avec pudeur, son amour.
Aussi d'autre négation ponctuent son discour «je ne puis» qui met fin au vers 963 et le vers 984 «Mon uniquesouhait et de ne rien pouvoir», le champ lexical de l'amour est très présent: par la métaphore du feu :Rodrigue «ta flamme» vers 965 ou encore «des feux si beau» etc...
Cependant si l'amour estréciproque il s'accompagne de douleur.
-Amour et douleur culminent dans l'échange de stichomythies du vers 985 au vers 991

Le lyrisme et le pathétique de cet échange et souligné par la ponctuation:phrase interrogatives et exclamatives se succédent et l'alexandrin est maintes fois brisé.

Les deux amants se partagent les alexandrins:
vers 985 Rodrigue: «ô miracle d'amour» / Chimène « ô comblesmisères»
vers 991 Chimène: « Ah ! mortelle douleurs» / Rodrigue «Ah! Regret surperflus».

➜ Les parallélismes de construction soulignent leur parfaite entente tandis que le lexique soulignel’intensité de leur amour et son impossibilité que plusieurs expressions désignent dans cet échange: par l'antithèse «Que notre heur fût si proche et sitôt se perdit ?» vers 988
par la métaphore « Un...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire Cid
  • Commentaire Le Cid
  • Le cid commentaire
  • Commentaire le Cid
  • Commentaire sur le cid
  • commentaire le cid
  • Commentaire le cid
  • commentaire du "Cid" de Pierre Corneille

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !