Commentaire sur madame du Châtelet , attention , ce n'est pas forcément bon

1159 mots 5 pages
Vandecandelaère Lucie 1ère L1ES1 Français , commentaire 12/11/13

Kant disait que « le concept de bonheur n’est pas un concept que l’homme abstrait de ses instincts et qu’il extrait en lui-même de son animalité, mais c’est une simple idée d’un état, à laquelle il veut rendre adéquat cet état sous des conditions simplement empiriques » . Madame du Châtelet et certains membres des Lumières , eux , pensaient autrement , et c'est ce que nous allons voir à travers l'étude d'une partie de Discours sur le bonheur de madame du Châtelet . Discours sur le bonheur est une œuvre littéraire , un essai pour plus de précision , rédigée entre 1746 et 1747 puis publiée en 1779 à titre posthume . C'est Emilie du Châtelet qui l'a écrit , une femme de science maîtresse de Voltaire , philosophe des Lumières . Puisque Emilie du Châtelet avait une relation avec Voltaire , il serait possible de se dire qu'elle pensait comme lui . Et pourtant , ce n'est pas totalement le cas , ce que nous allons voir à travers la conception du bonheur de madame du Châtelet et la structure de son texte , avant d'observer le bonheur selon les Lumières , ce qui nous permettra d'aboutir aux différences qui les séparent et aux ressemblances qui les rassemblent .

Premièrement , penchons-nous sur la conception du bonheur de madame du Châtelet . Avant de faire cela , vérifions que c'est bien du bonheur que parle madame du Châtelet . Aucun doute n'est possible : le sujet est le bonheur , On peut relever un vaste champ lexical du bonheur : « heureux » à la ligne 1 ,à la ligne 9 , à la ligne 10 , à la ligne 13 , à la ligne 16 , à la ligne 17 , à la ligne 22 … En somme , sept fois le mot « heureux » . Des champs lexicaux en lien avec le bonheur , il y en a d'autres : « bonheur » apparaît quatre fois , « malheurs » deux fois , et « malheureux » cinq fois . En plus , le titre indique bien qu'il s'agit d'un discours sur le bonheur , donc pas de doute . Nous savons maintenant que le

en relation

  • Illusions Perdues
    226198 mots | 905 pages
  • Émile zola thérèse raquin
    17291 mots | 70 pages
  • 9782210441163_francais1_LDP_chapitre4
    56485 mots | 226 pages
  • Les élèves
    15635 mots | 63 pages
  • Manon lescaut
    37277 mots | 150 pages
  • Fiche 1. méthodologie globale du commentaire littéraire.
    9139 mots | 37 pages
  • fiches_1AA_1_a_20_ 1
    11319 mots | 46 pages
  • Modiano
    34049 mots | 137 pages
  • Résumé les âmes fortes jean giono
    13090 mots | 53 pages
  • Le mal
    13173 mots | 53 pages